Partager

Accompagnée d’une forte délégation, la directrice de l’Académie d’enseignement de Bamako rive droite, Touré Zahiatou Ayouba, a officiellement procédé au lancement de la rentrée scolaire 2018-2019 à l’école fondamentale ATT-bougou de Faladiè Séma. C’était hier lundi 1er octobre 2018.

C’est aux environs de 7 Heures 45 mn que la directrice de l’Académie d’enseignement de Bamako rive droite accompagnée d’une forte délégation a franchi les portails de l’école fondamentale de Faladiè Séma. Quelques instants après l’arrivée de la délégation, les élèves et le corps professoral ont procédé à la montée des couleurs et entonné l’Hymne national. Après l’exécution de l’Hymne national, la directrice de l’Académie d’enseignement de Bamako rive droite, Touré Zahiatou Ayouba et sa délégation se sont rendus dans une classe de 9ème année pour assister à la première leçon de l’année sur la citoyenneté et l’appropriation de l’Hymne national.
Pour elle, la notion de la citoyenneté est très importante dans la vie d’un individu et doit être enseignée à l’élève. « J’ai un sentiment de satisfaction pour la première étape de cette visite. Parce que j’ai trouvé une cour bien assainie. Autour du drapeau, on avait un nombre impressionnant d’élèves. Les élèves qui sont là, sont prêts à affronter l’année scolaire de façon assidue. La première chose pour un Etat, c’est d’avoir de bons citoyens. Et pour avoir un bon citoyen, il faut à la base enseigner aux enfants les principes de la citoyenneté », a-t-elle-expliqué.

Classes bondées d’élèves, c’est le constat fait par la directrice de l’Académie d’enseignement de Bamako rive droite qui a profité de ce lancement officiel pour adresser des messages d’encouragement aux élèves. A l’en croire, une année scolaire se prépare dès le premier jour. Elle les a conseillés d’être ponctuels et de « gérer leur temps entre les loisirs et les études ».
Moment de retrouvaille après trois mois de repos, les élèves étaient tous ravis lors de cette première journée des classes. « Je suis très heureuse aujourd’hui, parce que j’ai été admise en classe supérieure et c’est la rentrée des classes. Cette année, je vais doubler d’efforts pour avoir le Diplôme d’études fondamentales », a affirmé Oumou Dabo, élève en classe de 9ème année.

Zié Mamadou Koné
Du 02 Octobre 2018