Partager

Si la rentrée scolaire écoulée s’est bien passée avec des examens de fin d’année bien tenus, c’est par l’entregent du Premier ministre Dr Boubou Cissé, des autorités scolaires qui ont initié un plan de sauvetage inédit.

La nouvelle année scolaire qui démarre demain sur toute l’étendue du territoire national, au niveau des différents ordres d’enseignement fondamental, secondaire, général technique et professionnel, a été bien préparée pour permettre aux scolaires de reprendre les chemins de l’école dans les conditions idoines d’apprentissage.

S’il en est ainsi dans tous les établissements scolaires concernés, ce n’est pas un hasard: à la veille de cette rentrée scolaire, il y a juste quelques jours, le ministre Tioulenta Témoré a initié une importante rencontre d’échanges avec les responsables scolaires de différents niveaux, notamment les directeurs d’académie, pour dresser l’état des lieux afin de réussir la reprise des cours.

Au niveau des académies d’enseignement, à travers le pays, les acteurs et partenaires de l’école avec les autorités et les collectivités, ont entamé des concertations ouvertes et inclusives pour permettre à tout le monde de jouer pleinement sa partition pour une bonne reprise de l’année scolaire

Selon nos sources, au cours de cette rencontre, le ministre Témoré a fait le tour d’horizon sur les contraintes de terrain liées à la vie de l’école et aux structures scolaires.

La nouvelle rentrée scolaire, dont les contours pédagogiques ont été revus et corrigés sous toutes les facettes, est donc bien parti pour tenir toutes ses promesses.

Le ministre Témoré qui a mis en place un cadre permanent de concertation, selon nos sources, est bien déterminé à maintenir le cap des bonnes pratiques pour donner une véritable chance d’apprentissage à tous les enfants, confrontés, comme tous les autres, à travers les pays, aux nombreux défis d’un monde en pleine mutation.

Sinaly
Le Pouce du 30 Septembre 2019