Partager

Organisée jusque-là à Bamako, elle s’étend à l’occasion de ses 10 ans aux très emblématiques cités des manuscrits que sont Tombouctou et Djenné, du 17 au 24 février prochain. Le lien avec l’extérieur est également mis à l’honneur à travers des « ponts littéraires » avec plusieurs pays, représentant les cinq continents.

La Rentrée littéraire du Mali a 10 ans. Pour ses organisateurs, cela vaut bien une édition spéciale pour marquer l’anniversaire d’une success-story par un grand moment de rétrospective, de prospective et de fête. L’annonce a été faite le mardi 16 janvier à la faveur d’une conférence de lancement tenue à la Maison de la presse. Cette conférence de lancement était animée par l’initiateur de la rentrée littéraire du Mali, Ibréhima Aya, qui avait à ses côtés tous ses collaborateurs ainsi que les représentants des partenaires inconditionnels à savoir : l’Institut français du Mali, l’UE au Mali, l’Ambassade de la Belgique à travers  et la Coopération suisse.

Le thème choisi pour commémorer ce moment unique est : « L’humanité est un lien – Maaya ye juru ye ». Organisée jusque-là à Bamako depuis son lancement en 2008, la Rentrée littéraire mobilise le public par un programme à la fois ancré dans son contexte local et ouvert aux enjeux et créations du Monde. Elle s’inscrit ainsi dans la tradition d’un pays ouvert et l’urgence de préserver cette ouverture, nonobstant la crise sécuritaire dans un monde en proie au repli.

Une innovation de taille cette année selon les organisateurs. En effet, l’édition 2018 se veut plus longue que les années précédentes et s’étend, en dehors de Bamako, à l’occasion de ses 10 ans aux très emblématiques cités des manuscrits de Tombouctou et Djenné. En plus des auteurs maliens, la Rentrée littéraire du Mali accueille pour cette fête au moins cinquante grands écrivains, invités de l’étranger et venant des cinq continents. C’est donc, en perspective, à la fois un fervent moment de retrouvailles avec des grands noms de la littérature ayant honoré de leur présence les différentes éditions de la Rentrée littéraire et une occasion unique de rencontre avec de nouvelles têtes d’affiche de la littérature

Quatre grandes expositions seront à l’honneur. Il s’agit des expos « des 10 ans de la Rentrée littéraire du Mali » pour raconter la petite histoire de l’événement ; « des Auteurs du Mali » pour célébrer la longue et riche histoire de la littérature malienne ; des « Fleuves » pour faire écho aux liens qui unissent naturellement les humains ; et des « Murs et frontières » pour faire écho à ce qui peut séparer les humains. Aussi, à travers des lectures, témoignages et tables rondes, la Rentrée littéraire du Mali célèbre des figures marquantes de la littérature malienne et notamment : Amadou Hampâté Bâ, Massa Makan Diabaté, Ibrahima Ly, Yambo Ouologuem, Albakaye Ousmane Kounta, Bakary Kamian etc.

Daniel KOURIBA

Du 18 Janvier 2018