Partager

L’Hôtel Mandé a abrité, le Mardi 6 Septembre 2016, l’atelier de formation des membres de la Haute Cour de Justice du Mali sur l’organisation juridictionnelle de la Haute Cour de Justice du Mali. Organisé par le National Démocratic Institut (NDI), la cérémonie d’ouverture des travaux de la présente rencontre a enregistré la présence du représentant résident du NDI Mali, Badiè Hima et du vice-président de la Haute Cour de Justice du Mali, Mahamadou Habib Diallo.

Il faut noter que la présente session de formation à l’attention des membres de la Haute Cour de justice et des membres de son administration a pour objectif général de renforcer les capacités des juges et du personnel d’appui dans la connaissance de leur institution. Elle a vu également la participation de plusieurs invités dont les Députés-juges, les Magistrats de la Cour Suprême près la Haute Cour de Justice, les greffiers, le Secrétaire général et les membres de l’Administration de la Haute Cour de Justice. Au terme de cet atelier, notamment, les différents acteurs comprennent le rôle de chaque pouvoir dans l’organisation et le fonctionnement de la Haute Cour de Justice ; les membres de la Haute Cour comprennent leur rôle et les limites de leurs compétences respectives et maîtrisent des rudiments en matière juridictionnelle. Dans son mot de bienvenue, le représentant résident du NDI Mali, Badiè Hima a tout d’abord remercié le vice-président de la Haute Cour de Justice du Mali, Mahamadou Habib Diallo pour avoir rehaussé l’éclat de cette rencontre avec sa présence. Il a aussi salué la qualité des relations de partenariat qui existent entre son organisation (NDI) et la Haute Cour de Justice du Mali. « Nous avons pris les dispositions nécessaires pour la continuité des activités programmées. » a-t-il dit. Cependant, il sied de noter que le programme NDI-NIRAS s’offre comme une véritable bouffée d’oxygène pour les membres de la Haute Cour de Justice en ce qu’il leur offre l’opportunité de se frotter aux règles d’organisation et de fonctionnement des hautes Cours. Au titre des actions d’appropriation des modalités de fonctionnement, l’on cite les ateliers et autres séminaires de formation dont celui relatif à l’organisation juridictionnelle de la Haute Cour de Justice objet de l’atelier du jour. Rappelons que la Haute Cour de Justice est la plus jeune des institutions de la République du Mali. Créée par la loi de 1997, son organisation doit être parfaitement révélatrice du rôle limité mais extrêmement important que le Constituant malien lui a attribué et qu’il est maintenant appelé à jouer. Ce rôle est d’autant plus important qu’il convient que les différents acteurs puissent au début de cette « aventure » chercher à en connaître les différentes variables et les différents rouages.

Moussa Dagnoko

Du 7 Septembre 2016