Partager


La salle de réunion du ministère de la Communication et des Nouvelles technologies a abrité le jeudi dernier la cérémonie de remise des équipements aux radios partenaires de IRRRA- Mali. Placée sous la présidence de Mme Diarra Mariam Flatié Diallo, la cérémonie a enregistré la présence des représentants des radios bénéficiaires ainsi les membres de son cabinet et du directeur de l’ORTM, Sidiki N’fa Konaté.

Composé de 5 micro- ordinateurs, 5 disques durs externes, 5 enregistreurs et 5 motos, ce matériel a été remis par le ministre de la Communication et des Nouvelles technologies aux représentants des 5 radios partenaires dont l’Initiative de Recherche sur les Radios Rurales en Afrique (IRRRA- Mali) a choisi de collaborer dans une phase pilote. Il s’agit des radios Banjo à Kayes, de Fanaka à Fana, Jigiya à Zégoua, de Baguiné à Bandiagara et la station régionale ORTM de Ségou.
Le Coordinateur national de l’IRRRA- Mali, notre confrère Modibo G.

Coulibaly, a, dans son discours, déclaré que cette initiative est le couronnement d’un mariage fécond entre l’ONG canadienne « Radios Rurales Internationales et le Consortium Universitaire Canadien » mais aussi grâce au financement de la Fondation Bill and Melinda Gates.

« Dans le but d’assurer une bonne mise en œuvre et une meilleure efficacité de ses campagnes, IRRRA soutient et promet le renforcement des capacités techniques de ses radios partenaires, conformément aux recommandations issues de l’atelier d’élaboration du plan de recherche- action 2008-02009« , a révélé le coordinateur de l’IRRRA- Mali.

Il ajoutera que les animateurs producteurs chargés de la mise en œuvre des programmes IRRRA bénéficieront d’une formation académique en méthodes modernes de production radiophonique.
Le ministre de la Communication et des Nouvelles technologies, Mme Diarra Mariam Flatié Diarra, dira qu’en plus du matériel les 5 radios bénéficieront de la connexion à l’Internet.

Pour elle, l’acquisition de ces équipements permettra aux radios d’être plus efficaces dans la production et la diffusion d’émissions de qualité.
« Des émissions qui prendront en compte, bien entendu, les préoccupations des populations rurales, et aussi de contribuer à relever le défi de la sécurité alimentaire« , a- t- elle conclu.

L’IRRRA, qui a démarré ses activités au Mali en septembre 2007, s’est fixée comme objectifs principaux: contribuer à l’atteinte de la sécurité alimentaire par l’agriculture familiale à travers des stratégies de la communication participative et responsable axées sur la radio; contribuer à insérer les nouvelles technologies de l’information et de la communication (téléphones portables, radio par satellite, lecteurs MP3 entre autres) dans la communication radiophonique,afin d’améliorer son efficacité, d’assurer sa durabilité et de la rendre d’avantage interactive.


Yoro SOW

06 Octobre 2008