Partager

Dans le cadre du projet de renforcement des capacités du quatrième pouvoir, le Département d’agriculture, communication et leadership d’Oklahoma aux Etats-Unis a organisé, le mardi 20 mars 2007, un atelier d’échanges au Centre international de conférences de Bamako.

Le programme, dans sa première phase qui devra se poursuivre jusqu’au 23 mars a drainé plusieurs reporters, diffuseurs, éditeurs, directeurs de média et professeurs d’écoles de journalisme de notre capitale. Pendant toute la journée, ces derniers ont eu à échanger avec les membres de la délégation, forte de dix hommes des médias américains d’Oklahoma City.

Financé par le Département d’Etat américain, ce programme a pour objectif de permettre aux hommes de média du Mali de comprendre, d’acquérir et de faire avec beaucoup de professionnalisme les reportages économiques.

La journée d’échanges s’est donc ouverte sur l’introduction présentée par le chef de la délégation, docteur Dwayne cartnell. Celle-ci fut suivie par la distribution des questionnaires aux participants. Mais le menu du jour fut justement les questions des journalistes par rapport au programme.

A cet effet, Dr Dwayne Cartmell a donné d’amples explications sur les trois phases que comporte le programme, lequel permettra à 16 hommes de média maliens d’acquérir une très grande expérience sur le traitement de l’information.

Il s’agit d’une première phase qui va du 19 au 23 mars à Bamako, une seconde phase qui se tiendra en juillet 2007 aux Etats-Unis et une dernière phase qui aura lieu en décembre 2007 à Bamako.

L’autre enjeu important du programme est que les participants auront l’unique chance d’expérimenter les aspects significatifs des deux cultures et des deux sociétés malienne et américaine.

Dans le souhait que les participants auront la chance de tisser de très bonnes relations tant sociales que professionnelles pour une collaboration future.

Pierre Fo’o MEDJO

21 mars 2007.