Partager

Pour toute personne, la santé demeure la première préoccuaption, voire la seule chance lui permettant de satisfaire ses besoins socio-économiques.
Pour ce faire, nos centres de santé doivent se munir de moyens adéquats assurant une meilleure prise en charge des malades. C’est dans ce cadre que le vendredi 15 Août 2008 marque la fin de la précarité des patients de la Commune IV : son Centre Hospitalier Mère-Enfant (CHME) vient d’être doté d’un scanner d’imagerie médicale, pour améliorer les conditions de son système de prestation.

L’acquisition de ce scanner TOSHIBA O4 BARRETTES répond au besoin du Centre Hospitalier Mère-Enfant de disposer d’équipements de l’ère de la technologie de pointe; et cela, pour mieux organiser et améliorer les services offerts. Le scanner d’imagerie médicale qui vient d’être inauguré est composé d’un scanner, d’une imprimante Laser, d’une injection automatique, d’un onduleur pour le système informatique, d’un onduleur pour l’ensemble du système. Le tout, pour un coût total de 350 millions de FCFA.

La remise des matériels s’est effectuée en présence du maire de la Commune IV, M. Issa Guindo, et d’autres responsables de la Commune qui ont qualifié la cérémonie de très importante et symbolique. Selon le Pr de l’hôpital, Adama Diama Kéïta, cette machine doit combler les insuffisances de la radiologie conventionnelle qui se limitait à monter les cassures de l’os. Ce nouvel outil a l’avantage de répertorier et de faire des diagnostics, même au niveau du cerveau.

L’appareil gracieusement offert au CHME, dans le cadre du partenariat entre la Fondation Pour l’Enfance et la Libye, permettra d’améliorer le plateau technique et la qualité des prestations offertes ; de renforcer les capacités de diagnostic ; de réduire notoirement les références et les évacuations sanitaires ; et d’améliorer la prise en charge totale des patients.

Rappelons que c’est Mme Bathily Mariam Konaté qui a subi la première consultation officielle de la machine installée.


Bakoroba COULIBALY

18 Août 2008