Partager

La Fondation Orange Mali a procédé, le mercredi 30 avril, dans la salle de Conférence de DFA, à la présentation de son rapport d’activités 2007 intitulé « la responsabilité sociale d’entreprise ». Cette cérémonie était présidée par Coumba Sangaré, Directrice de la Communication et des Relations Extérieures de DFA.

Le deuxième rapport sur la responsabilité d’entreprise confirme qu’Orange Mali suit la voie qu’elle s’est désormais tracée : être une entreprise leader dans la satisfaction du client et la promotion des biens et services liés au domaine de la télécommunication.

Exerçant son devoir de solidarité dans les domaines de la Santé, l’Education et la Culture, la Fondation Orange Mali (FOM) a noué des partenariats fructueux avec d’autres organisations oeuvrant dans le secteur de l’humanitaire, en vue d’accroître sa capacité d’action. Il s’agit notamment de l’Unicef, la Fondation sœur d’Orange France et de l’ONG Jean Tigana, ancien footballeur international franco-malien.

Dans le domaine de la santé dont la Fondation a fait son axe axe prioritaire en 2007, elle a réalisé des actions significatives. Il s’agit, entre autres, du don d’un électrocardiogramme VIVID7 d’un montant de 70 millions de FCFA au Centre Hospitalier Mère Enfant (le Luxembourg) la formation des techniciens de maintenance du scanner numérique remis au CHU Gabriel Touré, qui a coûté 324 millions de FCFA.

S’y ajoutent la remise de trois ambulances à la Direction de la Protection Civile (en partenariat avec l’ONG de Jean Tigana) l’opération ophtalmologiques en faveur des personnes âgées et le soutien de la Croix Rouge.

Dans le domaine de l’éducation, la Fondation Orange Mali a formé vingt membres de la société civile à Bamako et à Ségou, remis des équipements informatiques à l’école Ba Fanta et aux associations ASE Mali et Falatow Djiguiya So. Et elle a financé la construction de salles de classe à Dio Gare, commune située dans le cercle de Kati. Cette réalisation a coûté la bagatelle de 15 millions de FCFA qui sont allés dans les frais de construction, l’équipement en mobilier et dans les fournitures scolaires et matériel didactique.

En ce qui concerne le domaine de la culture, la Fondation a soutenu la 8e édition du Festival Essakane, la 5e édition de la rentrée culturelle 2007, le Festival Kayes-Médine et la candidature de Tombouctou pour les sept nouvelles merveilles du monde.

Sur un tout autre plan, la Fondation Orange Mali a apporté aussi son aide aux populations de Bandiagara après les inondations du 4 au 5 juillet 2007, en offrant à la mairie de la ville 10 tonnes de riz et de mil, 5 tonnes de sucre, 3 tonnes de lait en poudre et 500 moustiquaires imprégnées pour un montant de 15 millions de FCFA.

Elle a, par ailleurs, construit des puits à grand diamètre dans la région de Kayes, dans le village de Horokoto et environnants dans le Cercle de Bafoulabé et réhabilité la pompe de la Commune. En partenariat avec la FOM, l’ONG Electricien Sans Frontière a électrifié à Ségou plusieurs Centres de santé et écoles.

La liste des œuvres de la Fondation Orange Mali intègre, enfin, la construction de forages à pompe solaire dans le village de Tamani d’un coût de 27 millions FCFA, afin de lutter efficacement contre les maladies d’origine hydrique. La FOM a été désignée « parrain des personnes âgées » de la 13e édition du mois de la solidarité au Mali. Elle a organisé des consultations ophtalmologiques avec interventions chirurgicales gratuites des personnes âgées à Bamako.

Toutes ces activités et ces œuvres de bienfaisance se sont soldées par les témoignages des représentants d’associations sanitaires, de structures scolaires, de centres d’orphelinat et de particuliers présents lors de la cérémonie, qui ont affirmé toute leur reconnaissance et leur gratitude à la Fondation Orange Mali.

Coumba Sangaré, Directrice de Communication et des Relations Extérieures, a terminé en soulignant que « ce rapport est un aperçu des réalisations de la Fondation durant l’année 2007. Nous souhaitons être encore plus ambitieux en 2008, en concentrant notre action sur les réalisations pérennes et en développant des partenariats avec des structures reconnues, pour mener ensemble des actions d’envergure et dans la durée ».


Moulaye HAIDARA, Bandiougou DIAHATE

*Stagiaires

02 Mai 2008