Partager

Jeamille Bittar, PDG de la société Bittar Trans a procédé le jeudi 21 septembre, au siège de ladite société, à la remise officielle au Conseil national des personnes âgées du Mali des cartes de transport gratuit.

Plus de 100 cartes déjà confectionnées ont été données à ces hommes et femmes du troisième âge des différentes communes du District leur permettant de voyager gratuitement et dans le confort à bord des cars de la Compagnie sur toutes ses lignes de desserte.

Bittar a également promis au Conseil, la prise en charge de deux personnes âgées pour le prochain pèlerinage sur les lieux saints de l’islam.

Depuis l’année 2000, la Compagnie Bittar Trans assure le transport gratuitement de toutes les personnes âgées de plus de 60 ans sur toutes ses lignes tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays.

Ce geste de bonne foi vient de prendre une nouvelle dimension cette année avec l’implication du Conseil national des personnes âgées.

En effet, suite aux multiples récits des personnes bénéficiaires de ce service gratuit au niveau du Conseil, le bureau de cette organisation a décidé de rencontrer le PDG de Bittar Trans pour lui faire part de leur remerciement face à un tel geste à leur égard.

La rencontre entre les deux parties a abouti à la décision de formaliser l’opération. Désormais au lieu de venir directement au siège de la Compagnie pour avoir sa carte, le Conseil se chargera de l’enregistrement des demandeurs avant d’envoyer les dossiers à Bittar Trans.

Les 100 premières cartes, fruits de cette nouvelle collaboration, ont été remises aux bénéficiaires au cours de la cérémonie du jeudi.

A quelques jours seulement du mois d’octobre consacré à la solidarité et à la lutte contre l’exclusion. Ce qui lui conférait un cachet spécial que le 1er vice-président du Conseil Amadou Dienta n’a pas manqué de souligner.

Celui-ci précisera que « la gratuité du voyage des personnes âgées relève de la seule volonté de Bittar depuis 6 ans. Ce sont les voyageurs qui sont venus nous informer de cette faveur accordée aux personnes âgées à l’image de feu Cheick Tidiani Coulibaly, ancien cadre du Trésor sur le trajet Ségou-Bamako. Et le conseil ne pouvait pas alors rester indifférent à une telle générosité qui s’inscrit dans la dynamique de cultiver davantage les traditions positives de notre société« .

Et c’est le Conseil qui a demandé à faire de l’opération une cérémonie grandiose. Sinon a ajouté M. Dienta « Bittar Trans n’a pas eu à marchander sa générosité et sa solidarité, car c’est sans tambour ni trompette que le PDG a pris cette importante décision sans précédent de faire voyager, de façon gratuite, les personnes âgées, traduisant ainsi en actes concrets sa volonté inébranlable de promouvoir le 3ème âge.

Ce qui obéit à l’éthique morale et culturelle de notre société dont les traditions séculaires reposent sur le respect de l’âge, la connaissance de soi, la solidarité et l’entraide.

En tout cas, le 1er vice-président du Conseil a souhaité que cette initiative de Bittar puisse faire tâche d’huile en incitant les opérateurs économiques, les industriels et autres prestataires de service à s’ouvrir davantage aux personnes âgées, à l’instar du gouvernement dont la politique promotionnelle en leur faveur fait école.

Très touché par l’amabilité de ces propos, Jeamille Bittar dira que la solidarité fait partie de la vie quotidienne de sa société. C’est pourquoi, en plus de cette opération « Bittar a donné instruction au personnel de réserver toujours une attention particulière aux personnes âgées tout au long des déplacements« .

Pourquoi, une telle générosité ?

Pour Bittar, « le plus important n’est pas toujours l’argent, ces personnes âgées ont joué et continuent de jouer un rôle important dans notre pays. La génération actuelle a un devoir de reconnaissance envers elles « .

Joignant l’utile à l’agréable et répondant aux vœux formulés par une vieille dame, Bittar a annoncé, la prise en charge pour le pèlerinage d’un homme et d’une femme que le Conseil lui-même aura choisi.

Ces deux personnes s’ajoutent aux billets gratuits que la Compagnie offre gracieusement à l’occasion de chaque pèlerinage.

Les vieux ont arrosé cette pluie de bonnes nouvelles par des récits du Coran et des bénédictions pour la prospérité de la Compagnie et le bonheur du Mali.

Youssouf CAMARA

26 septembre 2006.