Partager

D’une valeur de 140 millions de F CFA, les 12 300 ouvrages du Système comptable ouest-africain (Syscoa) offerts par la BCEAO sont destinés à 116 établissements dispensant une formation comptable au Mali. La cérémonie de don a eu lieu mardi après-midi dans les locaux de l’agence principale de la Banque au Quartier du fleuve.

Les ouvrages sont composés des exemplaires du plan comptable général 1500, du guide d’application 1300, du tableau de passage 1000 et du système minimal de trésorerie 8500.

La répartition des documents a été faite sur la base de la liste communiquée par les services du ministère de l’Education nationale qui a privilégié les établissements dispensant une formation comptable et qui a tenu compte des critères liés au niveau de formation (supérieur ou secondaire) et à la taille de la structure.

Estampillé chacun de la mention « Ne peut être vendu », les 12 300 livres visent le renforcement des capacités opérationnelles des structures bénéficiaires d’une part, l’amélioration de la qualité de formation et une meilleure diffusion des référentiels Syscoa d’autre part.

Le don d’ouvrages Syscoa fait suite au constat que 8 ans après l’entrée en vigueur du référentiel comptable, son appropriation par tous les acteurs ainsi que son insertion dans les programmes d’enseignement secondaire, maillon essentiel dans la formation des professionnels de la comptabilité sont loin d’être effectives pour manque de moyens financiers dont souffrent les établissements dispensant une formation comptable.

Symbole de la volonté d’intégration des Etats membres de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), la BCEAO, à travers cette remise d’ouvrages, apporte sa pierre au renforcement des capacités.

Le Syscoa, faut-il le rappeler, est devenu une réalité le 1er janvier 1998, date de son entrée dans l’Union afin d’améliorer l’information des agents économiques et des pouvoirs publics.

Pour accompagner le développement du Syscoa, la BCEAO a aidé à la réalisation d’un Conseil comptable ouest-africain, un Conseil permanent de la profession comptable et un Conseil national de la comptabilité.

La cérémonie, qui a été sanctionnée par la remise symbolique d’exemplaires à l’Institut universitaire de gestion (IUG) et à l’Ecole supérieure de technologie et de management (ESTM), était présidée par le ministre de l’Education nationale.

Mohamed Daou

26 avril 2006.