Partager


Notre objectif est de devenir la 1ère force politique”, a dit le secrétaire général


Les comités URD du secteur IV de Sogoniko ont procédé au remembrement de leurs structures le samedi dernier à la faveur d’une assemblée générale. C’était sous la présidence de Mme Kouyaté Salimata Kouyaté, membre du BEN du parti en présence de Birama Mariko, superviseur et membre de la sous-section du quartier, Moussa Kamian, secrétaire général du comité du secteur IV ainsi que Boubacar Keïta, président du mouvement des jeunes.

Après avoir salué et remercié les participants, Birama Mariko précisera qu’il y a 3 points inscrits à l’ordre du jour à savoir: les informations générales, le remembrement et les divers.

Augmentation du nombre des membres des structures

Il expliquera que l’URD a décidé d’augmenter le nombre des membres des différentes structures en vue de les renforcer pour mieux préparer les futures échéances électorales. Ainsi, quant au secrétaire général du comité du secteur IV de l’URD de Sogoniko, Moussa Kamian, il soulignera que l’URD a toujours respecté ses textes. Et d’ajouter que nous sommes dans les préparatifs des élections communales de 2009, d’où il est temps de mettre les moyens qu’il faut pour renforcer le parti.

Ainsi, une commission d’investiture a été mise en place pour remplacer certains membres des 3 comités élargissant ainsi ces bureaux de 29 à 31 membres conformément aux recommandations du congrès. Il s’agit du bureau du comité du parti, de mouvements des femmes et des jeunes. Les trois bureaux sont respectivement dirigés par Moussa Kamian, Mme Diakité Awa Doumbia et Boubacar Keïta.

Le président du mouvement des jeunes

Après la mise en place des différents bureaux, il y a eu une grande acclamation, le président du mouvement des jeunes prendra la parole. Boubacar Keïta a déclaré : “Nous venons de remembrer les comités car, nous avons des objectifs. Ces objectifs sont 2009 et 2012.

On ne peut pas atteindre l’objectif de 2012 sans atteindre celui de 2009. Nous sommes en train de renforcer nos structures. Quand on fait le constat, l’URD étant la deuxième force politique dispose de beaucoup de militants. Et Dieu merci, il y a eu beaucoup d’adhérents aujourd’hui.

L’URD a des militants qui sont de vrais militants. Le constat est très clair. L’URD fera tout pour devenir le 1er parti sur le plan national. Nous allons chercher le maximum de conseillers en 2009 pour être en 1ère position pour préparer la montée de Soumaïla Cissé à Koulouba en 2012. L’URD est née avec ses 32 dents.

Le chemin de Koulouba est bien tortueux, mais nous allons trouver une solution pour y installer notre candidat. Si nous avons échoué en 2002, c’est parce que nous n’avons pas agi avec des moyens illicites. Nous avons subi des coups bas. Nous n’allons pas baisser les bras et nous serons la 1ère force politique du pays”.

Mme Kouyaté Salimatou Kouyaté

A son tour, Mme Kouyaté Salimata Kouyaté a particulièrement salué et remercié les femmes de l’URD pour leur engagement. Pour elle, il s’agira de tirer des leçons des élections de 2002, de 2004 et de 2007 pour préparer la montée de Soumaïla Cissé à Koulouba. Elle a ajouté que ce que la 1ère force politique (ADEMA bien entendu) a utilisé pour occuper cette place est bien connu et que l’URD est prête à tout faire pour changer la donne.

Elle dira, pour parler des remous au sein du Bureau Exécutif National : “N’écoutez pas ce que disent les radios et les journaux. Il n’y a pas de querelle entre les leaders de l’URD. Le président Younoussi Touré et Oumar Ibrahima Touré s’entendent parfaitement. Tous les membres du BEN s’entendent bien et sont prêts à travailler ensemble dans l’objectif d’élire Soumaïla Cissé en 2012”. C’est sur ces propos que la séance a été levée.


B.S

01 septembre 2008