Partager

Après son investiture en Juin 2007, le Président de la République avait pris du temps pour choisir un Premier ministre. Aussi, c’est cinq mois après ladite investiture qu’ATT a nommé Modibo Sidibé au poste de chef du gouvernement, le 29 Septembre 2007.

Le nouveau Premier ministre avait, à son tour, pris du temps, car il s’agissait de faire le meilleur choix des ministres. Ainsi, sur ordonnance du Décret n°07 383/RR du 3 Octobre 2007, 26 ministres furent nommés, dont 7 femmes.

Mais à peine six mois après la formation de ce gouvernement, déjà six des 26 ministres sont pressentis pour partir du gouvernement : trois femmes et trois hommes.

Selon nos sources, ce léger réaménagement technique serait attendu au retour du président ATT de Dakar. Le chef de l’Etat a quitté Bamako hier mercredi 12 mars 2008 à destination de la capitale sénégalaise, où se tient aujourd’hui jeudi le sommet des Chefs d’Etat de l’OCI.

Alors qui sont-ils?

Pour les femmes, il s’agirait des ministres en charge des Relations avec les Institutions et Porte-Parole du gouvernement, Mme Diabaté Fatoumata Guindo ; du Logement, des Affaires Foncières et de l’Urbanisme, Mme Gakou Salimata Fofana, et de l’Economie, de l’Industrie et du Commerce, Mme Ba Fatoumata Néné Sy.

Au nombre hommes pressentis pour ce départ figurent les ministres de l’Agriculture, M. Tiémoko Sangaré ; de l’Energie, des Mines et de l’Eau, M. Ahmed Sow ; et celui de la Santé, M. Oumar Ibrahim Touré.

L’annonce de ces départs est-elle réelle ou infondée ? Si elle s’avère fondée, certaines questions surgissent. Pourquoi ce brusque changement ? Les ministres concernés n’auraient-ils pas fait l’affaire du gouvernement ?

Quoi qu’il en soit, les Maliens tiennent seulement à une belle équipe ministérielle qui se préoccupe du sort de ce pays.

Mariétou KONATE

13 Mars 2008.