Partager

L’hôtel Laïco El Farouk a abrité, le 4 mars 2008, la cérémonie d’ouverture de l’ambassade du Japon au Mali, en présence de nombreux membres du gouvernement, du corps diplomatique, d’institutions nationales et internationales et de structures de presse.

Les temps forts de la soirée ont été les allocutions de l’ambassadeur du Japon, Son ExcellenceTakashi Saito, du ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale, Moctar Ouane et l’hommage public rendu par les autorités nipponnes à M. Jean Azar qui, de 1998 à fin 2007, a rempli les fonctions de Consul Général Honoraire du Japon au Mali.

Les relations diplomatiques entre le Japon et le Mali ont débuté à l’indépendance de notre pays, en 1960, rappellera SE Saito, en affirmant que « depuis, nos deux pays entretiennent d’excellentes relations d’amitié et de coopération« . Depuis 1962, c’est l’ambassade du Japon au Sénégal qui gérait les affaires diplomatiques avec le Mali, M. Jean Azar ayant occupé, de 1998 à 2007, les fonctions de Consul Général Honoraire du Japon dans notre pays. La situation vient donc de changer, avec l’ouverture de notre représentation à Tokyo en juin 2002 et celle de l’ambassade du Japon à Bamako, depuis le 1er janvier 2008.

La coopération entre le Japon et le Mali est surtout bilatérale, en matière économique, mais aussi multilatérale, à travers des organisations internationales comme le PNUD, l’UNICEF ou le PAM, caractérisée sur ce plan par la construction d’écoles primaires, des travaux dans le domaine de l’hydraulique et de l’eau et l’assainissement et dans le domaine la bonne gouvernance, par l’appui aux élections…

Par ailleurs, le Mali participe régulièrement depuis 1993, aux sessions de la Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD), dont la quatrième se tiendra du 28 au 30 mai prochain à Yokohama, et où se rendra le Président Amadou Toumani Touré.

C’est dire si les relations Japon – Mali sont excellences, comme en attestera le ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale, Moctar Ouane. Il affirmera «nous apprécions cette marque d’estime et d’amitié profonde», tout en rappelant que, de l’accord commercial du 16 septembre 1964 aux différents programmes de coopération économique qui nous lient depuis les années 70, en passant par des appuis dans le domaine de la sécurité alimentaire pour plus de sept milliards de F CFA, le «Japon manifeste concrètement sa solidarité à l’endroit du Mali».

L’ambassade du Japon au Mali, qui entend emménager bientôt dans ses propres locaux a, pour l’instant, élu domicile à l’Hôtel Laico El Farouk, qui abritera provisoirement la représentation.

Ramata DIAOURE

06 Mars 2008.