Partager

Les membres de la Commission de réhabilitation des zones post conflit (CRZPC), composée de l’Etat du Mali et des partenaires techniques et financiers (PTF), se sont rencontrés hier  lundi 31 juillet 2017 pour faire le point de l’exécution du Plan d’urgence pour le redressement des zones affectées par la crise. Il ressort de cette réunion que ce plan est exécuté à hauteur seulement de 44,6%.

Cette rencontre des membres de la Commission de réhabilitation des zones post conflit (CRZPC) a été présidée par le ministre de la Solidarité et de l’Action humanitaire, Hamadoun Konaté. Il avait à ses côtés les ministres de la Réconciliation nationale, de l’Education nationale et de la Sécurité intérieure et de la Protection civile, ainsi que les partenaires techniques et financiers. L’objectif de la rencontre était de faire le point sur le niveau d’exécution du Plan d’urgence pour  stabiliser les zones affectées par la crise.

Ce plan qui s’élève à 525,6 milliards de F CFA  devrait être exécuté durant le période intérimaire, conformément à l’accord de paix. « A la date du 20 juillet dernier, le taux d’exécution est estimé à seulement 44,6% », a révélé le ministre Hamadoun Konaté qui a ajouté aussi que ces actions en rapport avec le plan sont surtout basées sur des domaines prioritaires : l’eau,  la santé, l’hydraulique,  l’éducation, l’énergie, la sécurité alimentaire et l’humanitaire. Et les zones concernées sont les régions de Ségou, Mopti, Tombouctou, Gao, Kidal, Taoudéni, Ménaka et Bamako.

Profitant de cette occasion, le ministre de la Solidarité et l’Action humanitaire a également remercié « les PTF pour leur engagement aux côtés de notre pays en ces périodes difficiles ». Il les a assurés « de la détermination de l’Etat malien à tout mettre en œuvre pour le redémarrage de la politique de développement des zones post conflits ». Par ailleurs, il a annoncé l’appui de son département à accompagner le Projet de sécurisation intégré des régions du centre (Psirc) avec une enveloppe de 190 millions de F CFA, dont 100 millions de F CFA sont affectés à la région de Mopti et  90 millions à celle de Ségou. Il a conclu en sollicitant une fois de plus le soutien des PTF pour la réussite des différentes opérations.

Youssouf Coulibaly

Du 1er Août 2017