Partager

C’est le carrefour de la Bourse de travail de Bamako qui a accueilli le premier portique électronique de sensibilisation et d’information. Les plus hautes autorités du pays ont procédé à son lancement, le jeudi 25 octobre. La cérémonie a été présidée par le ministre délégué chargé de la décentralisation, Me Demba Traoré. Il était entouré pour la circonstance par le maire du District, Adama Sangaré et le PDG de l’entreprise Hydrosahel, Modibo Keita.

Il y a plus d’une année que les populations de la ville de Bamako ont constaté sur des artères des feux tricolores solaires en vue d’une bonne régulation de la circulation suite à la bonne collaboration entre la mairie centrale et l’entreprise Hydrosahel. Cette dynamique collaboration entre ses deux départements a permis aux habitants de la commune III de recevoir le premier portique électronique de sensibilisation et d’information des usagers de la route.

Selon le président Directeur général de l’entreprise Hydrosahel, Modibo Keita, le portique électronique, qui vient d’être installé, est le fruit du travail des Maliens pour appuyer les autorités dans leur politique de sensibilisation et d’information sur l’insécurité routière. Son entreprise a abattu plusieurs années de travail pour obtenir ce résultat magnifique en vue de fructifier la circulation, sensibiliser et informer les populations à travers l’énergie solaire. Malgré les délestages et autres intempéries pendant cette période difficile dans notre pays, les artères grâce aux feux tricolores solaires n’ont eu aucun problème. Le PDG a profité de cette occasion pour demander l’accompagnement des hautes autorités par un partenariat entre son entreprise et le gouvernement.

Le maire du District, Adama Sangaré, dans son intervention a déclaré «nous avons expérimenté l’énergie solaire a travers les feux tricolores solaires, il y a de cela une année et les résultats ont été bénéfiques pour notre pays. Tous les habitants de la ville de Bamako connaissent la cherté des factures de l’EDM-sa, qui fournit l’énergie par kw. L’entreprise hydrosahel qui fournit l’énergie solaire est la bienvenue».

Avant d’ajouter que ces équipements serviront à sensibiliser et à informer nos compatriotes sur les dangers de la circulation routière et les difficultés liées au paiement des taxes pour le développement des communes. Le maire Adama Sangaré a invité tous les habitants de la ville de Bamako a s’acquitter de leurs taxes de 3 000 FCFA pour le développement des communes. Le ministre délégué chargé de la décentralisation, Me Demba Traoré, n’a pas caché sa satisfaction en félicitant l’entreprise Hydrosahel pour cette innovation. Cet équipement va appuyer le gouvernement dans son programme de sensibilisation et information sur la sécurité routière. Il a demandé a tous les usagers de faire bon usage de cet équipement, pour que les autres localités du pays puissent en bénéficier.

Cléophas TYENOU

L’Indépendant du 1er Novembre 2012