Partager

À travers son programme «Projet à impact rapide (QIP)»,la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) a procédé à la remise officielle le mardi 4 mai dernier d’un important lot d’équipements à 12 radios de proximité dans les Régions de Mopti, Bandiagara et Douentza pour une valeur de plus de 25 millions de Fcfa. 

Composé de 12 excitateurs amplifiés, large bande à contrôle numérique et 12 consoles de mixage Max de 12 pistes chacune, cet appui vise, selon les responsables, à améliorer les conditions de travail et à renforcer les capacités opérationnelles des radios communautaires bénéficiaires dans le processus de culture de la paix.

La cérémonie de remise, qui a eu pour cadre les locaux de l’Alliance franco-malienne de Mopti, était présidée par le gouverneur de la région, le colonel-major Abass Dembélé. C’était en présence du chef du bureau régional de la MINUSMA, Fatou Thiam, du coordinateur régional de l’URTEL, Mamoudou Bocoum.

«Par ce geste, vous venez de redonner vie à nos radios membres qui étaient dans un besoin pressant en termes de matériels techniques. Ces équipements nous permettront de travailler de façon professionnelle, pour une région pacifiée», a indiqué le coordinateur régional de l’URTEL, Mamoudou Bocoum. 

En remerciant le partenaire MINUSMA à travers sa section communication, le coordinateur de l’URTEL a rassuré que les matériels reçus permettront aux radios bénéficiaires d’aider les autorités régionales et la mission onusienne à stabiliser les régions concernées, par la production et la diffusion d’émissions de sensibilisation, de microprogrammes et de magazines sur la paix, l’entente, la tolérance, le pardon et la cohésion sociale.

Pour Mme Fatou Thiam, l’objectif de ce projet est de contribuer à une culture de paix, à travers l’information et la formation des populations. La cheffe du bureau régional de la MINUSMA a rappelé que la particularité des QIP réside en leur utilisation immédiate et le constat palpable de leurs retombées aussitôt la mise en œuvre du projet terminée. 

Au regard de l’importance des radios de proximité au sein des communautés et compte tenu de la nécessité de contribuer à la pérennisation des matériels offerts, la MINUSMA s’engage à coupler une formation technique à l’attention des récipiendaires. Elle a renouvelé l’engagement et la détermination de son organisme à continuer à appuyer les populations à aller ensemble vers une paix durable.

Le colonel-major Abass Dembélé a, au nom du gouvernement, remercié la MINUSMA pour ses appuis multisectoriels qui concourent à la stabilisation de notre pays. Il a salué l’osmose entre les hommes de médias et la MINUSMA. 

«Qui parle de renforcement de capacités parle de professionnalisme», a souligné le chef de l’exécutif régional avant d’exhorter les radios au respect de la déontologie du métier pour faire face aux défis de la presse. «Je vous encourage à poursuivre votre vocation à informer les populations aux fins de renforcer la cohésion sociale et de contribuer à l’identification d’une solution pacifique pour sortir le Centre de la crise», a conclu le chef de l’exécutif régional.

Dramane COULIBALY
Amap-Mopti

Source: L’Essor