Partager


Mardi, a pris fin la visite de deux jours du président de la République, Amadou Toumani Touré, dans la Région de Tombouctou.
En effet, lundi, le chef de l’état a procédé à une visite des chantiers de développement de la ville de Tombouctou, avant d’inaugurer 68 logements sociaux à Tombouctou, Goundam et Diré.

Etaient présents, membres du gouvernement, gouverneur de la Région de Tombouctou le colonel Mamadou Togola, élus et représentants des organismes de coopération.

Partout, les populations se sont mobilisées pour réserver un accueil des plus chaleureux au président Touré et à sa délégation.

Faciliter l’acquisition de logements décents et à moindre coût à des personnes à revenus faibles et intermédiaires, représente le principal objectif de ce programme.

Faisant partie du programme des 3500 logements sociaux annoncé par le chef de l’État dans son message du Nouvel 2003, les 68 logements sociaux de Tombouctou, Goundam et Diré ont été réalisées sous la supervision des services du ministère de l’Habitat et de l’Urbanisme, par 5 entreprises de construction, 3 sociétés de viabilisation et 2 bureaux d’études et de contrôle.

D’un montant de plus de 800 millions de Fcfa HT assuré par le budget national et l’Office malien de l’habitat et englobant le coût des terrains, la viabilisation, les études et le contrôle, les logements de la région de Tombouctou sont de 2 types avec couverture en dalle. Pour la construction des maisons, réalités sociologiques et géo climatiques de la zone ont été prises en compte dans le choix des matériaux de construction, qui sont locaux.

D’un coût de 626 millions Fcfa HT, les 33 logements de Tombouctou sont bâtis sur un terrain d’une superficie d’environ 10 hectares. Le quartier entièrement viabilisé est relié à la ville par une voie d’accès en latérite.

Le président Touré a profité de l’occasion pour remettre au gouverneur Togola, un chèque géant de plus 100 millions de Fcfa destinés au financement de 26 projets à travers les cercles de la Région, ainsi que de nombreux équipements d’une valeur estimée à plus de 7 millions de Fcfa.

En marge de la remise des clefs des logements sociaux, le président de la république a procédé au lancement des travaux de bitumage de 5 km de voies dans le cercle de Tombouctou.

Ce chantier s’inscrit dans le cadre d’un projet de 1,033 milliard Fcfa, financés par notre pays et la Banque arabe pour le développement économique.
La première phase du projet concerne Tombouctou, Gao, Bougouni et Kita. La deuxième quant à elle, concerne Bandiagara, Kati, Koutiala et San.

Dans la ville de Tombouctou, les travaux concernent trois rues : la Rue 1 qui passe par la rocade, le rond-point El Farouk et la rue des Nations Unies. Une voie piétonne sera également réalisée au niveau de l’allée El Farouk, avec un revêtement des voies en enduit bicouche. Les travaux dureront 6 mois.

Cependant, le bitumage de ces rues pose un problème pour certains tombouctiens, car leur ville est classée comme patrimoine mondial, donc elle doit rester en son état actuel.

Pour le maire de Tombouctou, Saïd Mahmoud, cette polémique n’a pas lieu d’être, car l’intérieur de la Médina, la vieille ville regroupant trois sites- les mosquées de Dingareyber, Sidi Yahia et Sankoré- n’est nullement concerné, par ce bitumage.

Et le maire, d’expliquer, qu’ils allaient demander en compensation, le pavage des voies de passage.

D’un coût d’environ 250 millions HT, les 20 logements de Goundam sont bâtis sur une superficie d’un peu plus 2 hectares. Les maisons y sont de type F2 comprenant un bâtiment principal, une grande cour et naturellement des toilettes.

La visite du président à été mise à profit à Goundam, pour lui soumettre certaines doléances, comme l’aménagement du lac Faguibine et la construction d’un logement convenable pour le préfet.

A Diré, les 15 logements de Diré sont bâtis sur un site de plus 2 hectares avec des espaces réservés à une place publique et aux équipements sociaux. Les maisons comprennent chacune 2 chambres, 1 véranda et 1 magasin intérieur.

De même, ces temps derniers à Diré, ont eu lieu certaines réalisations, comme la route Tombouctou-Goundam-Diré, l’aménagement plaine de Saouné, l’installation de réseaux de téléphonie mobile et lampadaires pour l’éclairage public.

A Diré également, doléances comme l’extension de l’aménagement de la plaine de Saouné, la construction de la route Diré-Tonka et la réhabilitation des locaux de l’administration, ont été faites par le maire de la ville, Kalil Ibrahim Touré.

En réponse aux doléances des uns et des autres, annonce a été faite par le président Touré, qu’un important projet venait d’être initié pour effectuer 350 forages dans les cercles de la région, le financement de la route Gossi-Gourma Rharous était acquis, l’éclairage public serait renforcé à Tombouctou, le système Faguibine ainsi que tous les autres lacs seront renforcés afin que la région renoue avec la prospérité économique d’antan, et la réhabilitation des logements des préfets et sous-préfets figurait également au programme des actions.

Le président Touré tout le long des différentes étapes de sa visite, a remis aux forces de sécurité de chacun des cercles visités, un véhicule et des équipements de sport à la jeunesse.

Par finir, appel a été lancé par le président Touré à l’endroit des citoyens, à voter massivement, dans la stabilité et la paix.

07 février 2007.