Partager

Le séjour de cette forte délégation ministérielle démontre la volonté de la Transition de répondre aux besoins urgents des habitants grâce aux services sociaux de base.

À la tête d’une forte délégation, le ministre d’État, ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, le colonel Abdoulaye Maïga, a séjourné la semaine dernière à Kidal. Il était accompagné de huit autres membres du gouvernement, notamment le ministre de la Réconciliation, de la Paix et de la Cohésion nationale, le colonel-Major Ismaël Wagué, le ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, Garde des Sceaux, Mahamadou Kassogué, la ministre de l’Énergie et de l’Eau, Mme Bintou Camara, la ministre de la Santé et du Développement social, le colonel Assa Badiallo Touré. Il y avait aussi plusieurs membres du Conseil national de Transition (CNT) et des responsables de l’état-major général des Armées. 

Ce déplacement de haut niveau s’inscrit dans le cadre du retour de l’administration et des services sociaux de base dans la région. Après le contrôle total de la ville de Kidal par les Forces armées maliennes (FAMa), le 14 novembre 2023. Un événement qui a été célébré dans tout le pays. L’importante délégation a reçu un accueil très chaleureux par le gouverneur de la région, le général Elhadji Gamou et une population en liesse.


Après la montée des couleurs au gouvernorat, le colonel Abdoulaye Maïga et sa suite ont eu des échanges fructueux avec les leaders locaux. La rencontre a été l’occasion d’évoquer les défis, les enjeux et les perspectives pour la stabilité de la Région de Kidal. La démarche visait également à renforcer les liens entre les autorités centrales et les communautés locales en vue de favoriser une compréhension mutuelle des besoins spécifiques de la 8è région administrative du Mali.

«Depuis la reprise de l’emprise de Kidal le 14 novembre dernier par nos vaillantes Forces armées, sous le leadership du président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, le général Elhadji Gamou a été immédiatement nommé gouverneur et il est arrivé à Kidal, le 13 décembre 2023. Bien évidemment avant de venir, il a reçu un certain nombre d’instructions de nos autorités, à savoir de rendre effectif le retour de l’administration et des services sociaux de base dans la région.


Au nom du chef de l’État, nous sommes venus le féliciter pour le travail énorme abattu par lui et ses collaborateurs», a déclaré le ministre d’État, ajoutant que chacun des neuf ministres de la délégation était à Kidal pour un objectif bien déterminé. Le colonel Abdoulaye Maïga a indiqué qu’au cours des échanges, il a été demandé à la population de soutenir le dialogue inter-Maliens initié par le président de la Transition pour instaurer définitivement la paix dans notre pays. Il a, une fois de plus, rassuré toutes les communautés de la Région de Kidal que le gouvernement et les autres institutions de la République feront tout pour que leurs droits et préoccupations soient pris en compte.

La délégation a ensuite effectué une visite dans les locaux des services et des directions régionales afin d’évaluer leur opérationnalisation. Cette approche a permis de mieux cerner les réalités locales et de discuter des solutions adaptées aux besoins spécifiques de cette région.

La visite a pris fin par une cérémonie de dons, comprenant des kits alimentaires, des produits pharmaceutiques et du matériel médical roulant. Ces gestes concrets soulignent l’engagement du gouvernement aux côtés des populations de la Région de Kidal. Elle démontre aussi la volonté tangible de la Transition de répondre aux besoins urgents des habitants et de contribuer à leur bien-être.

Souleymane SIDIBE

Source: L’Essor