Partager

M. Eglass Ag Ouffene, auteur de l’attaque du Camp d’Aguel Hoc dans la région de Kidal vient d’essuyer son premier revers. En prenant le maquis avec plus de 10 millions de F CFA, l’équivalent de 3 mois de salaire du personnel du Programme Intégré de Développement Rural de la Région de Kidal (PIDRK), il pensait avoir mis à genoux le développement de l’ensemble de la région de Kidal.

Qu’il se détrompe car, la 68ème réunion du Conseil d’Administration de la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) sous la présidence de notre compatriote Issa Coulibaly, a donné son feu vert pour le financement partiel du PIDRK pour un montant de 3 milliards de F CFA environ.

LE PREMIER REVERS DE EGLASS AG OUFFENE

Le maquisard Eglass Ag Ouffene, précédemment Responsable Administratif et Financier du PIDRK qui vient de retourner sa veste a essuyé son premier revers. L’un des bailleurs du projet a décidé du maintien de son apport financier.

En effet, la 68ème réunion du Conseil d’Administration de la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) s’est tenue le vendredi dernier dans la salle de conférence de la BCEAO, sous la présidence de son vice-président chargé de l’intérim, Issa Coulibaly.

Il a arrêté les comptes de la banque pour l’exercice clos le 31 décembre 2007 et autorisé le vice-président à les soumettre à l’approbation du Conseil des ministres de l’UEMOA. Par ailleurs, il a pris des engagements pour un montant global de 1141 milliards 600 millions pour financer des projets de pays membres de l’espace UEMOA.

Ce conseil eu à examiner et approuver une proposition de prêt pour le financement partiel du Programme Intégré de Développement Rural de la Région de Kidal au Mali, pour un montant de deux milliards 750 millions de F CFA. Le financement partiel du projet d’aménagement du barrage de Samandeni au Burkina.

DU FINANCEMENT DU PIDRK

Il faut rappeler que le PIDRK a pour objectif de contribuer à réduire la pauvreté et l’insécurité alimentaire des populations de la région de Kidal. Le projet s’étant sur 7 ans pour un coût estimé à 12 064 000 000 F CFA. La première réunion du comité technique de coordination qui est une étape très importante dans sa mise en oeuvre s’est tenue le vendredi 5 octobre 2007 dans la salle de conférence du Commissariat à la Sécurité Alimentaire (CSA).

Elle était présidée par Mme Lansry Nana Yaya Haïdara, Commissaire à la Sécurité Alimentaire. Ladite réunion a enregistré la présence de M. Eglass Ag Ouffene, Responsable Administratif et Financier du PIDRK ; M. Daouda Maïga, Directeur du PIDRK, M. Mamadou Nadio, Coordinateur National des Projets et Programmes financés au Mali par le Fonds International de Développement Agricole (FIDA), entre autres.

Le financement du PIDRK est assuré par le FIDA à hauteur de 49,7% ; la BOAD 22% ; le Fonds Belge de Survie 15,3% ; le gouvernement malien, 11,9% et les bénéficiaires 1,1%.

Daba Balla KEITA

03 Avril 2008.