Partager

Le Directeur général de la Gendarmerie nationale du Mali Moro dit Satigui Sidibé était face aux hommes de médias le jeudi 20 juin 2019 à la Maison de la Presse. L’objectif était d’éclairer la lanterne des journalistes sur les postes à pourvoir au sein de la gendarmerie.

La gendarmerie attend recruter cette année les militaires de rang. L’ouverture de candidature a commencé le 14 juin pour se clore le 24 juin2019. Pour mieux édifier la population sur ce poste, le Directeur Général de la Gendarmerie a entrepris une vaste campagne de sensibilisation. C’est dans ce cadre que le directeur Général a rencontré les hommes de médias pour une large diffusion autour de ce poste.

Loin d’être un nouveau poste, les militaires de rang de la gendarmerie ont existé dans le corps de la gendarmerie de 1960 à 1970 sous le nom « auxiliaire » de la gendarmerie. Il a été abandonné au profit des sous-officiers. Cette année, les auxiliaires de la gendarmerie seront recrutés sous le nom des militaires de rang de la gendarmerie.

Le Directeur général de la gendarmerie Moro Satigui Sidibé a évoqué les raisons de l’insertion des militaires de rang de la gendarmerie en vue de répondre au souci d’effectivité.

L’augmentation du nombre de gendarmes à travers les militaires de rang permettront à la gendarmerie de répondre au souci de maillage territorial a affirmé le Directeur Général.

Ils seront au nombre de 1500 recrues cette année parmi lesquels 1200 militaires de rang de gendarmerie et les 300 seront recrutés au poste d’élève gendarme a affirmé le Directeur Sidibé. Les détenteurs du Diplôme d’Etude Fondamentale(DEF), les Bacheliers et les détenteurs de permis de conduire postuleront pour être soldat de la gendarmerie. « Le recrutement de ces soldats favorisera l’intégration des jeunes sans diplômes dans la gendarmerie » a conclu le Directeur général

Bissidi Simpara
Bamako, le 21 Juin 2019
©AFRIBONE