Partager

Dans le cadre de la 3ème édition de «Reconnaissance sacrée de la jeunesse intellectuelle d’Afrique (Rsjia)», une cinquantaine de structures et de personnalités viennent de recevoir des diplômes de reconnaissance de la part du Mouvement pour une jeunesse africaine intellectuelle (MJA intellect).

L’évènement s’est déroulé le 18 août 2018 au Mémorial Modibo Keita en présence du représentant du ministre de la jeunesse et de la construction citoyenne, porte-parole du gouvernement. Le président coordinateur mondial du MJA intellect, Mohamed Z. Diawara, y était présent.

Depuis 2016, le MJA-Intellect a initié un évènement annuel intitulé «Reconnaissance sacrée de la jeunesse intellectuelle d’Afrique» (RSJIA) , et au cours duquel, il décerne des distinctions honorifiques à des personnes ou des structures, mouvements ou associations, (tous domaines confondus), qui, au regard de leur parcours, de leurs actions, ou leurs visions ou aspirations, sont, à n’en point douter, des modèles, des références en lesquels beaucoup d’autres jeunes doivent s’inspirer afin de pouvoir significativement œuvrer tant pour l’essor durable de leur pays que du continent africain, ou encore des jeunes talentueux, pleinement engagés dans des actions qui s’inscrivent dans une optique d’éveil, de conscientisation ou de changement réel.
Selon le président de la commission d’organisation de la RSJIA, Zégué dit Moussa Diarra, le travail n’a pas été du tout facile, «parce que nous avons réussi au total 142 propositions. Il nous fallait mener une enquête durant un an. Les enquêtes ont commencé en août 2017 et nous voilà en août 2018, sans que ces personnes ne sachent qu’elles font partie d’une étude. L’enquête a été menée sur leur parcours, leurs actions et sur leur intégrité morale…

La reconnaissance est décernée à des gens qui ne vont pas à la quête de la reconnaissance mais des gens qui sont surpris par cette reconnaissance. C’est pour vous dire que les 55 personnalités n’ont pas été choisies par hasard, c’est avec certitude et une confiance en toute honnêteté que les 55 personnalités ont été honorées par le MJA intellect».

Abdoulaye Traoré, un confrère de Mandé TV, récipiendaire, est satisfait de sa récompense : «C’est un sentiment de joie, de fierté d’avoir reçu cette récompense. À cet effet, je tiens à remercier les initiateurs de cette activité qui mérite d’être accompagnée par les autorités. La récompense est dédiée à la jeunesse africaine de façon générale et plus particulièrement ceux qui se battent jour et nuit pour le développement de notre continent».

Abdoul Niang du réseau «Djoko ni Maya», récipiendaire également, a remercié le mouvement pour une jeunesse africaine et intellectuelle pour cet honneur.

Daouda S. Dao, Stagiaire

Du 27 Août 2018