Partager

Une forte délégation mauritanienne est arrivée à Bamako, ce jeudi 6 septembre, pour rencontrer les responsables de l’association des réfugiés ou déportés de ce pays vivant au Mali. Conduite par le ministre secrétaire général de la présidence de la République, Yaya Ould Ahmed Waghef, la délégation comprend le ministre de l’intérieur, Yall Zakaria, le directeur de la sûreté d’Etat, Mohamed Abdallahi Ould Taleb Abeidi et d’autres hauts cadres de la présidence, de la primature et des Affaires étrangères.

Elle échangera ce matin avec les représentants des réfugiés, résidant dans la capitale malienne. Les discutions porteront sur l’identification des réfugiés et la procédure de leur rapatriement. Ce soir, la même délégation animera une conférence de presse sur la  » question des réfugiés mauritaniens au Sénégal et au Mali « .

Déjà, en juillet dernier, le nouveau président mauritanien, Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi, avait donné le ton de la réconciliation nationale dans un discours adressé à ses compatriotes, en ces termes :  » L’unité nationale et la cohésion sociale requièrent l’instauration de la concorde entre toutes les composantes de notre peuple sur la base du respect des principes d’égalité, de justice et de dignité. Notre devoir est de faire en sorte que tous les Mauritaniens puissent éprouver la légitime fierté d’appartenir à une grande nation. Qu’ils sentent que la République les protège et les traite sur un même pied d’égalité, tous sans exclusivité« .

Elu en mars 2007, le président mauritanien est bien parti pour gérer de façon efficiente son pays, dans la voie de la démocratisation et de la justice sociale.

A suivre

Chahana TAKIOU

06 septembre 2007.