Partager

En août dernier, la situation de la recherche de l’or noir des quatre principaux blocs pétroliers du pays avait été exposée par Mamadou Simpara.

Le 24 octobre 2004, Baraka Petroleum a signé avec le Mali, des conventions de partage de production.
Ainsi, cinq blocs (1,2,3,4 et 9) dans le bassin de Taoudénit ont été attribués à Baraka Petroleum.

Souhait avait été émis à l’occasion par Mr de Vietri, que les autorités maliennes encouragent la recherche pétrolière, car les projections sont très prometteuses pour notre pays, selon lui.

Ainsi, Baraka Petroleum projette la production de 900 millions de barils en 25 ans d’exploitation et le même bassin pourrait renfermer du gaz.

Les présents levés géophysiques aéroportés sont effectués au titre de la 2è année de ce programme, les résultats de la première année se sont révélés très concluants, a indiqué Mr de Vietri.

Mr de Vietri a estimé que c’est tout cela qui devait encourager sa société à travailler avec les autorités maliennes.

Quant au ministre Séméga, il s’est dit satisfait de l’état d’avancement des travaux.

Le ministre a encouragé les travailleurs de Baraka Petroleum, ainsi que les agents de l’administration

28 avril 2006.