Partager


Pour des objectifs fixés à 285,430 milliards de F Cfa, l’administration fiscale a réalisé 286,191 milliards de F Cfa, soit un excédent de 761 millions.

A travers ces résultats communiqués à notre rédaction, on peut affirmer haut et fort que la Direction générale des Impôts dirigée par Dionké Diarra a une nouvelle fois atteint les prévisions de recettes qui lui ont été assignées au titre de 2008 par le gouvernement.

C’est-là une performance que l’administration fiscale malienne renouvelle ainsi pour la sixième fois consécutive : 2003 = 153,181 milliards ; 2004 = 170,326 milliards pour des prévisions de 169,269 milliards (101 %) ; 2005 = 192,437 milliards contre 192,112 milliards (100 %) ; 2006 = 213,067 milliards pour un objectif de 215,133 milliards (102 %) ; 2007 = 256,503 milliards pour des prévisions de 252,647 milliards (102 %).

Selon les services techniques de ladite administration, l’augmentation des recettes de 2007 à 2008 est de 12 %. Et en terme de contribution au budget national au titre de l’année 2008, la Direction générale des Impôts assure 53 %.

C’est dire donc que cette administration fiscale est restée égale à elle-même. La grave crise financière de cette année qui a ébranlé les fondements mêmes du capitalisme encore moins la hausse vertigineuse du prix du baril de pétrole et la chute du prix de nos produits de base sur le marché international n’ont pas empêché Dionké Diarra et ses hommes de crever le plafond des prévisions de recettes.


Birama Fall

05 Février 2009