Partager

Avec les chiffres qu’ils ont réalisés en 2013, les douanes maliennes viennent de confirmer pour le Mali, le statut d’un pays qui sort de la crise. C’est une réalisation au niveau des importations globales de 4 997 993 tonnes de marchandises pour 1 755,470 milliards de F CFA (source douanière).

douanesEn valeur, ces importations sont majoritairement d’origine communautaire avec 30,4% pour la CEDEAO dont 28,7% de la zone UEMOA. Après la sous région, à cause surtout de l’importation de produits pétroliers, viennent ensuite l’Asie avec 24,1% et l’Union Européenne avec 23,6%.

Un excédent de 4,348 milliards de F CFA

Les prévisions de recettes assignées à la Direction Générale des Douanes dans la Loi de Finances 2013, initialement fixées à 333,340 milliards de F CFA, ont été ajustées à 333,400 milliards dans le projet de collectif budgétaire 2013. Ainsi au niveau des Produits pétroliers, on note 68 milliards de F CFA ; Produits non pétroliers : 265,400 milliards de F CFA. Les prévisions de recouvrement des recettes au titre de l’année 2013 sont de 333,400 milliards de F CFA, dont 68 milliards F CFA sur les produits pétroliers et 265,400milliards F CFA sur les produits non pétroliers.

De l’analyse, il ressort qu’à la date du 31 décembre 2013, les recettes réalisées au cordon douanier se sont chiffrées à 337,748 milliards de F CFA pour des prévisions de 333,400 milliards de F CFA, soit un excédent de 4,348 milliards de F CFA et un taux de réalisation des prévisions de 101,3%.

Les produits pétroliers contribuent à ces résultats pour 79,27 milliards pour des prévisions de 68 milliards, soit un excédent de 11,027 milliards et un taux de couverture des prévisions de 116,2%. Quant aux produits non pétroliers, ils contribuent pour 258,721 milliards pour des prévisions de 265,400 milliards, soit un gap négatif de 6,679 milliards et un taux de couverture des prévisions de 97,5%.

Ces résultats encourageants en matière de recouvrement sont imputables aux efforts internes de gestion de la Direction Générale des Douanes et l’accompagnement du Département en charge de la douane à travers la fiscalité pétrolière.

Prévisions de recettes en 2014:

Les objectifs de recettes assignés à la Direction Générale des Douanes au titre de l’année 2014 sont de 375 milliards de F CFA, contre une prévision de 333,4 milliards de F CFA en 2013, soit une hausse nominale de 41,6 milliards et de 12,5%. Les produits pétroliers doivent contribuer à hauteur de 90 milliards de F CFA, soit 24% et les produits non pétroliers pour 285 milliards, soit 76% des prévisions totales de la Douane en 2014.

Par rapport aux réalisations de 2013, les prévisions sont en hausse de 11,01% pour l’ensemble des produits 10,2% pour les produits non pétroliers et 13,9% pour les autres marchandises. La Direction Générale des Douanes s’engage à réaliser les objectifs assignés pour jouer toute sa partition dans l’édification d’un Mali fort, compétitif et développé.

Synthèse B. DAou Source Douane

Le Républicain du 31 Janvier 2014