Partager

La Fondation AGIR et le Ministère de l’Enseignement Supérieur font front commun
La présidente de la Fondation Agir Mme Keita Aminata Maiga, épouse du Chef de l’Etat a présidé hier lundi 28 août, la journée de reboisement de la cité universitaire de Kabala. Cette journée a été marquée par la plantation d’environ 1000 pieds d’arbres dans la cour de cette cité.

Cette journée de reboisement est le fruit d’une collaboration entre la Fondation AGIR de Mme Keita Aminata Maiga et le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique pour lutter contre la déforestation.

Dans ses mots de bienvenue, le Maire de la Commune de Kalabancoro, TiècouraHamadoun Diarra a salué la présidente de la Fondation AGIR et la ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique pour cette belle initiative qu’il promet d’appuyer car, rentrant dans le cadre de la protection de l’environnement et de la lutte contre la déforestation et le déboisement.

« Qui a planté un arbre n’a pas vécu inutilement. L’AEEM témoigne de la déferlante des médias face au changement climatique qui est en totalité dû à la déforestation, à la coupe abusive des arbres, les incendies, les usines et autres », a souligné Abdoul Salam Togola dit Willy, secrétaire général du bureau de coordination de l’AEEM.
La ministre AssetouFounèSamakéMigan abondera dans le même sens. Selon elle, malgré ses multiples occupations, la présence de la Première dame à cette journée témoigne de son engagement non seulement pour la jeunesse malienne, pour l’amélioration du cadre de vie des populations, mais aussi pour la sauvegarde de notre écosystème.

A en croire la ministre, cette journée de reboisement organisée par son département s’inscrit dans le cadre des recommandations de la 18ème édition de la quinzaine de l’environnement lancée le 5 juin 2017 à Mopti et la 23ème édition de la campagne nationale de reboisement lancée le 22 juillet dernier.

« A travers cet acte, nous voulons manifester aussi notre détermination à contribuer à la restauration des écosystèmes dégradés qui procèdent des engagements pris par le gouvernement du Mali depuis 1995 à travers la campagne nationale de reboisement dénommée : Opération pour un Mali vert », précise la ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique. Avant de souligner que la Cité universitaire de Kabala est bâtie sur une superficie de 103 hectares comprenant une zone résidentielle, une zone destinée aux cours et une zone pour abriter le Centre National des Œuvres Universitaires (CENOU) pour l’accueil et l’orientation des étudiants.
Pour AssetouFounèSamakéMigan, le choix porte sur la Cité universitaire de Kabala pour cette journée de reboisement n’est pas fortuit car la réalisation d’un projet d’une telle envergure a porté atteinte au couvert végétal. Et cette journée sera une solution pour faire face aux problèmes de la déforestation, de la coupe abusive des bois, sources du changement climatique. Elle s’est réjouie de l’engagement du secrétaire général du bureau de coordination de l’AEEM pour l’entretien des arbres.

Pour sa part, la Première Dame Keita Aminata Maigaa insisté sur l’entretien des arbres plantés. Selon elle, la protection de l’environnement est un devoir pour tous. Et cela dit-elle, passe par la préservation des espèces végétales qui ont un important rôle à jouer dans l’écosystème. C’est pourquoi, elle a invité les architectes et les maires à la préservation des arbres pour pouvoir faire face au changement climatique qui est en grande majorité provoqué par l’absence d’arbres. Elle a profité de l’occasion pour inviter la presse à jouer son rôle de sensibilisation des populations.

Cette journée a aussi été marquée par la visite des dortoirs de la cité universitaire de Kabala par la Première Dame. A l’issue de la visite des 4 blocs de 1020 lits, elle a insisté sur l’entretien des locaux après avoir constaté que des bâtiments publics de ce genre soient mal entretenus.

M.D

Du 29 Août 2017