Partager

La conférence régionale des jeunes du RPM a été l’événement politique majeur de ce week-end dans la capitale du rail. Elle a réuni, au carrefour des jeunes, une délégation du Bureau national des jeunes, conduite par l’honorable Moussa Timbiné, l’infatigable Président du groupe parlementaire du RPM, les responsables politiques et les militants des sept sections de la région, pour un cadre d’échanges politiques, ayant tenu toutes ses promesses. La mobilisation, l’organisation, le message, tout fut à hauteur d’attente. L’état des lieux, les échéances politiques à venir, les défis d’alliances politiques, la promotion des jeunes et des femmes, la problématique de l’emploi des jeunes sont entre autres des sujets cruciaux qui ont marqué les débats. L’événement était donc à la dimension des enjeux.

La forte délégation venue de Bamako comptant de grosses pointures de l’UJ-RPM comme Zeïnab Maïga, 1ère vice-présidente, Paul Ismaël Boro, 2ème vice-président, Sidate Coulibaly, Abou Bomboli Niaré, Mamadou Senou, Sory Ibahim Coulibaly, Bä Traoré, a été accueillie par les responsables de sept sections de la région de Kayes autour des questions politiques majeures, engageant la vie du parti. La présence des alliés du RPM, comme l’Adéma, la Codem, le PS Yeelen Koura, le Yelema, l’Asma, annoncée sous de fortes acclamations de la salle, a été saluée par les organisateurs de cet événement comme le signe de la vitalité et la solidarité au sein de la mouvance présidentielle.

Le parrain de l’événement, Mohamed Tounkara, député élu à Kita, cette autre grande vedette de ce conclave politique, à qui la conférence a décerné, à la fin des assises, une attestation de reconnaissance, a magnifié l’engagement politique des jeunes de la région de Kayes pour soutenir les idéaux du RPM et des ambitions du président IBK en faveur d’un Mali de paix et de prospérité. Qu’il s’agisse du secrétaire général de la section des Kayes, du représentant des sections des jeunes RPM de Kayes, qui se sont réjouis de la forte mobilisation des militants, il a été question de la nécessité, pour les jeunes, de réussir la cohésion et l’entente en leur sein, dans la perspective d’engranger des résultats probants. Tel qu’il a été fortement ressenti dans les propos, le RPM se porte bien, et même très bien, dans la région de Kayes, d’autant qu’il signe davantage de nouvelles adhésions, célébrées, comme cela se doit dans le parti qui a fait de son cheval de bataille politique l’élargissement de sa base politique.

Le président du bureau des jeunes, Moussa Timbiné, en campant le décor de l’événement, a dit qu’il convient de saluer les mérites du président IBK qui, en dépit des difficultés, tient ferme la barre du navire dont il a hérité dans des conditions difficiles. Si le RPM est à l’écoute de ses alliés et respecte l’opinion de ses adversaires, il est constant, admet-il, que «rien, ni personne ne pourra lui imposer s’il a la confiance et le soutien des Maliens. C’est d’ailleurs, selon lui, qu’il est crucial pour le RPM et ses jeunes de travailler sans relâche et sans découragement pour mériter davantage la confiance des populations. Sans doute : cette confiance ne peut se conserver que par le travail sur le terrain. Pour le président des jeunes du RPM, la meilleure façon de soutenir le président IBK et de conserver la confiance des Maliens, c’est le travail, rien que le travail politique acharné au seul service du Mali. Pour cela, prophétise-t-il, le RPM doit être uni et organisé.

C’est bien pour atteindre cet objectif politique ultime que les conférences régionales sont convoquées dans la perspective de mettre le cap sur les défis politiques majeurs auxquels le parti est confronté. Se collant à l’actualité politique brûlante, le président du bureau national des jeunes a expliqué à ses militants l’enjeu de ces prochaines municipales qui est d’autant plus crucial, pour lui, que les collectivités décentralisées seront le cœur de la nouvelle configuration institutionnelle qui se profile désormais dans notre pays, à partir de l’accord de paix. «Le parti doit aller vers la base, aller vers ses militants et il doit également faire adhérer le maximum de nos compatriotes aux idéaux communs que nous défendons», a martelé l’honorable Moussa Timbiné qui n’a fait aucun mystère sur la responsabilité des jeunes à s’assumer pour l’accompagnement du Président IBK et dans la marche des affaires publiques.

L’un des temps forts de la rencontre a été l’intervention des militants et responsables locaux dans le débat, évoquant les difficultés de l’heure, la problématique des alliances politiques, le quota alloué aux jeunes et femmes sur les listes de compétition, l’emploi des jeunes et la promotion des cadres. Ce fut un échange plein et dynamique au cours duquel différents responsables politiques des jeunes ont pris la parole pour expliquer des orientations politiques du RPM, concernant la vision du Président IBK de transformer le pays. Une vision qui se fonde sur l’engagement du président IBK à doter l’armée de moyens opérationnels et militaires adéquats, lui permettant d’être non seulement performante, mais apte à sécuriser les populations et leurs biens, partout sur le territoire national.

En tout état de cause, à Kayes, la dynamique politique du RPM est celle de gagner de nouveaux records politiques, lors des prochaines joutes électorales. Sur cet objectif politique crucial, tout le monde s’entend sur l’essentiel, à savoir l’effort sur le terrain, la cohésion dans les rangs et la détermination auprès des populations de l’ensemble des sections de la région dans la perspective de renforcer la base politique du RPM. Sur l’ensemble de ces enjeux, le parti des tisserands fort de son assise électorale et d’un bilan de 3 ans élogieux compte remobiliser ses troupes de l’intérieur et de l’extérieur afin que les Maliens puissent apprécier les efforts dans l’ensemble des domaines de la gouvernance malgré le contexte difficile.

Le Secrétariat à la communication du RPM

Du 31 Août 2016