Partager


Depuis la fin des élections générales de 2007, le RPM ne cesse d’enregistrer des défections. La dernière démission des rangs du parti de Ibrahim Boubacar Keïta portée à notre connaissance est celle du député Souleymane Guindo, élu dans la circonscription électorale de Koro sur la liste commune URD-RPM-MIRIA.

En quittant le RPM, l’élu de Koro, dans la région de Mopti, a jeté son dévolu sur le nouveau parti dénommé la Convergence pour le Développement du Mali (CODEM) créé le 24 mai 2008. Du coup, le groupe parlementaire RPM qui était jusque-là composé de 11 députés passe désormais à 10 et celui des indépendants de 24 députés à 20.


Le RPM perd un deputé

Au sortir des élections législatives de juillet 2007, le Rassemblement Pour le Mali (RPM), présidé par El Hadj Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) perd le rang de 1ère froce politique. De 46 députés élus en 2002, le RPM n’a pu se faire élire que 11 députés en 2007.

Ce mauvais résultat l’a ramené au 5ème rang derrière l’ADEMA, l’URD, les indépendants et le groupe ACM. Les onze députés du RPM ont été élus à Kita (3 députés), 3 également à Nioro du Sahel, 3 en Commune IV du District de Bamako dont IBK lui-même, un à Diéma, un à Kadiolo et un à Koro.

C’est l’élu de Koro en la personne de Souleymane Guindo qui vient de faire défection au profit du parti CODEM. L’Honorable Guindo fut élu sur la liste du groupement de partis que sont : l’Union pour la République et la Démocratie (URD), le Rassemblement Pour le Mali (RPM) et le Mouvement pour l’Indépendance, la Renaissance et l’Intégration Africaine (MIRIA).

Quatre députes quittent le groupe des indépendants

Les Honorables Housseïni Guindo, Saran Sinaté et Marie Sylla, tous élus dans la circonscription électorale de Sikasso sur la liste du groupement de partis que sont l’URD, le MIRIA et le MPR font désormais partie du groupe parlementaire CODEM.

Et d’ailleurs, Housseïni Guindo est le président de la Convergence pour le Développement du Mali (CODEM). Il faut cependant ajouter que ces trois élus se sont battus dans le groupe parlementaire des indépendants depuis le début de la 4ème législature en septembre 2007.

L’elu indépendant de la CODEM

Le quatrième député qui a quitté le groupe des indépendants est Alhassane Abba élu à Goundam. Si les autres députés du groupe CODEM ont été élus sur la liste des partis politiques, le député Alhassane Abba est le seul à être élu sur une liste indépendante.

En effet, lors du second tour des élections législatives du 22 juillet 2007, la liste indépendante Billy Touré, composée de Oumar Bouri Touré et Alhassane Abba l’a emporté par 11 604 voix, soit 52,54% sur la liste ADEMA-URD composée de Mohamed Elmaouloud Ag Hamada et Oumar Abdoulaye Touré qui ont 10 484 voix, soit 47,46% des suffrages exprimés.

Avec ces 4 défections, le groupe parlementaire des indépendants qui comprenait 24 députés ne compte maintenant que 20 députés.


Daba Balla KEITA

04 Juillet 2008