Partager

Fiduciaire Africaine d’Audit, de Conseil, d’Informatique et de Management inscrite au Tableau des Sociétés d’Expertises Comptables de l’OCAECA – Mali

A Monsieur le Gérant, Directeur de publication du Quotidien «L’indépendant»

Objet : Publication du Rapport final d’Audit Indépendant sur les Comptes de l’AMIPOL pour la période allant de février 1998 à février 2008 dans le Quotidien «L’Indépendant» et sur le Site Mali Web

Monsieur le Gérant, Directeur de publication,

Dans le cadre du contrat de prestation de services portant sur l’Audit Comptable et Financier de l’micale des Fonctionnaires de la Police (AMIPOL) pour la période allant de février 1998 à février 2008 qui nous a été confié en date du 14 mars 2008 par le Comité Directeur de l’AMIPOL ; nous avons réalisé notre mission conformément aux termes du contrat qui nous lie notamment dans le respect du secret professionnel (article 2 du contrat) d’une part, et de la transmissibilité à des tiers de quelque manière que ce soit sauf autorisation expresse écrite de l’AMIPOL (article 8 du contrat) d’autre part.

A la suite de la restitution de notre rapport final d’audit, nous avons constaté dans votre Quotidien «L’indépendant» du 20 août 2008 un premier article sur ce dossier. Et depuis le lundi 25 août 2008 le même quotidien publie partiellement et textuellement ledit rapport de l’AMIPOL en se proposant de le faire en intégralité. De même votre publication est reproduite sur le Site Mali Web.
De ce qui précède et dans le respect des termes du contrat qui nous lie avec l’AMIPOL, nous exprimons notre surprise de voir cette publication médiatique dans votre Quotidien «L’Indépendant» et sur le Net de notre de rapport d’audit.

Aussi ignorant la sources et la manière de votre information, nous déclinons toute responsabilité dans cette publication.
En vous souhaitant bonne réception, veuillez agréer, Monsieur le Gérant, Directeur de publication l’expression de notre considération distinguée.

Pour FAACIM-SARL
Cheikh Abdoulaye CISSE
Gérant Associé

Notre réponse

Nous comprenons le souci du Gérant Associé de FAACIM-Sarl, Cheick Abdoulaye Cissé, de rassurer le Comité Directeur de l’AMIPOL quant au respect par lui de ses obligations contractuelles. C’est son droit légitime de préserver les intérêts de sa structure au triple plan juridique, financier et moral. Malheureusement pour lui, les engagements qu’il a souscrits ne sauraient lier, d’aucune façon, le journal L’Indépendant qui se trouve parfaitement dans sa mission classique de rechercher l’information et de la rendre publique.

Au surplus, nous estimons qu’il a fallu un certain courage à M. Cissé et à ses collaborateurs pour réaliser ce rapport d’audit qui n’a fait que confirmer – avec un léger écart dans les chiffres – les informations livrées par le journal en mars 2008. Lesquelles révélations, soit dit en passant, ont permis à FAACIM-Sarl d’obtenir le marché de cet audit.

Qu’il souffre que nous aussi, ayons un égal courage pour commenter et diffuser le contenu de ce document. De cette façon, comme on le dit, les vaches seront bien gardées. Ou mieux la République sera sauve. En tout état de cause, à L’Indépendant, nous sommes sereins et prêts à nous assumer. Totalement et en toutes circonstances.

Saouti HAIDARA
Le Directeur de Publication

02 Septembre 2008