Partager

Après son premier album ‘’Wilibali’’ et son second le ‘’retour de Bandiougou’,’ le meilleur rappeur parolier du Mali, Mylmo, de son vrai nom Mohamed Soumounou, revient dans le bac en 2016, avec un nouvel single «yabé » ou le mauvais choix, en terme footballistique c’est le but contre son camp.

Ce morceau de ce jeune rappeur, non moins meilleur parolier du mouvement hip hop au Mali, est un critique à l’endroit du gouvernement et du président de la République. A travers cette chanson, l’artiste explique la déception de nombreux maliens d’avoir porté leur choix sur le président IBK. Il relate les magouilles, les délinquances financières, la cacophonie au sommet de l’Etat, et l’échec du coup d’Etat de la junte militaire. Pour l’artiste, tout est à l’envers. Il n’a pas aussi manqué l’occasion pour rappeler à l’opposition son rôle et ses responsabilités dans la stabilité du pays. Mylmo, ce parolier du rap, dans un style lyrique touche en quelques minutes, les maux de la société à travers une chanson provocatrice. Ce jeune très apprécié au Mali, a débuté la musique comme tous les jeunes de son âge dans la rue.

Son sobriquet Mylmo, c’est parce qu’il est l’homonyme du prophète (PSL), qui a mille noms selon le « Coran ». Ce parolier n’a pas mille noms, mais mille mots, c’est de là qu’est venu le surnom ‘’MYLMO’’. Il a eu son bac en 2006 en section Sciences Humaines. Après son bac, il a fait le concours d’entrée au Conservatoire des Arts où il étudie le multimédias durant 5 ans. Il a aujourd’hui à son actif deux albums sur le marché, en ce début d’année, il revient avec un single’ Yabé’’ou encore le mauvais choix des maliens. Le single de ce jeune dont l’inspiration est tiré de la pauvreté, puisque lui-même issue d’une famille pauvre, et vivant dans un quartier populaire, est un tube qui dérange sérieusement les autorités maliennes. Mylmo, ce jeune rappeur engagé à une carrière ascendante et fulgurante, a 7 trophées. En 2009, il a remporté le trophée du meilleur parolier. En 2011, il a obtenu deux trophées pour la sortie de son album c’est-à-dire: le trophée du meilleur rappeur de l’année et celui du meilleur parolier de l’année. Il a reçu les mêmes trophées l’année suivante. Il a remporté deux autres trophées en 2015 : le trophée chaîne 2 et le trophée Multi-Top. Mylmo, ce natif de Kayes ne compte pas s’arrêter au bout de chemin. Ce single marche merveilleusement comme un petit pain.

Coumba YAYE

L’Express de Bamako du 21 Janvier 2016