Partager

Certes, le Mali est un pays laïc, mais 90% des citoyens pratiquent la religion musulmane. C’est pourquoi le mois de ramadan est considéré par la plupart des Maliens comme le mois le plus béni de l’année.

Ainsi, parmi les dix dernières nuits du mois figure une nuit appelée « Layilatoul kadr« . Une nuit communément appelée « nuit du destin »au cours de la quelle Dieu le Tout Puissant pardonne les péchés des croyants, rachète leurs âmes des périls de l’enfer, et les consacre au paradis éternel. A condition que les croyants prient cette nuit-là pour l’absolution de ces péchés.

C’est dans cette optique que dans la nuit du 8 au 9 octobre 2007, toutes les mosquées et places publiques du district ont servi de cadres à des prêches, prières et autres invocations et bénéficiions par les communautés musulmanes.

Grâce à ces invocations, tous les croyants souhaitent être parmi les chanceux qui bénéficieront des félicités d’un avenir meilleur dans l’autre monde. Aussi, cette nuit, tous les grands espaces publics ont refusé.

Selon le Saint Coran, « on ne peut avoir la paix et le salut de Dieu que si on applique les règles de la religion musulmane« . Pourtant, nul n’est censé ignorer que la force de ce mois de ramadan réside dans cette seule nuit, c’est-à-dire le 27e jours dudit mois.

Aussi, dans ses textes, le Coran évoque cette nuit qui permet aux Anges de descendre sur terre, avec la permission de leur Seigneur Dieu Tout Puissant pour accomplir leur mission.

Selon les connaisseurs en Islam, au cours de cette nuit de « Laylatoul kadr » toutes les bonnes oeuvres seront récompensées, aussi faut-il multiplier ses prières, lire le Coran, aider les indigents et faire preuve de solidarité envers ses semblables.

Forts de ces recommandations, les musulmans ne sont pas restés en marge de la célébration de cette nuit. Aussi, ce sont les démunis, les enfants de la rue et les mendiants qui ont trouvé leur compte, en recevant plein de cadeaux en nature et en espèces des mains de personnes de bonne volonté.

Mariétou KONATÉ

10 octobre 2007.