Partager

Le président a une nouvelle fois respecté la tradition qu’il a instituée par rapport au mois de Ramadan : une soirée de rupture du jeun avec les ambassadeurs des pays musulmans accrédités dans notre pays. Cette année, la cérémonie de rupture du jeun que le chef de l’Etat offre à l’intention des représentants de ces pays, s’est déroulée samedi, dans la salle des banquets du palais de Koulouba. Le ministre de l’Administration territoriale et des Collectivités locales, le général Kafougouna Koné et son homologue des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Moctar Ouane étaient présents. Comme de nombreux proches collaborateurs du président de la République, dont le secrétaire général de la présidence Django Sissoko. Du côté des leaders religieux, l’on notait la présence de l’imam de Koulouba, Abdramane Touré, de Mahmoud Dicko, le président du Haut conseil islamique du Mali (HCI) et du célèbre prêcheur, Ousmane Chérif Haïdara. Le président Touré et ses hôtes ont rompu le jeun dans une atmosphère très conviviale et décontractée. Le menu était constitué entre autres, de date, de thé, de café, de lait, de la bouillie, de viande, de poisson, de fruits et de sodas. Après la rupture du jeun, ce fut la prière. Celle-ci était dirigée par l’imam de la mosquée de Koulouba. Essor