Partager

En Afrique du Sud, une maison d’hôte fait scandale. Ses propriétaires ont annoncé qu’ils n’acceptaient plus de noires ni de fonc- tionnaires. Affaire révélée la semaine dernière alors que ce mercredi les autorités locales ont porté plainte pour propos racistes contre les propriétaires blancs de cette guesthouse, située dans la province du KwaZulu Natal. Alors qu’une centaine de personnes manifestait mercredi devant la maison d’hôtes, les autorités de la province ont porté plainte pour discrimination raciale, activités illégales, et évasion fiscale. La police va décider ou non d’enquêter sur ce nouveau scandale. Le propriétaire de la maison d’hôtes a affirmé devant la presse qu’il ne s’agissait pas d’un acte raciste, mais plutôt de la volonté de Dieu : « Nous ne sommes pas racistes, le racisme n’existe pas. La bible nous enseigne qu’il doit y avoir ségrégation, et nous nous y conformons. » Hier, les autorités ont ren- contré les professionnels du tourisme afin de les mettre en garde qu’aucun acte de racisme ne serait toléré. Cet incident est le dernier d’une longue série ces derniers mois. Il y a quel- ques semaines, une femme travaillant dans une agence immobilière a écopé d’une amende pour avoir comparé, sur Facebook, les Noirs à des singes. Le mois dernier, une juge était suspendue pour avoir suggéré sur Internet que le viol était partie intégrante de la culture noire. RFI