Partager

Don de moustiquaires et matériels médico-chirurgicaux, remise de diplômes de formation, destruction de produits prohibés, remise d’armes de guerre, tournoi de football, hommage aux retraités et émission culturelle, tel est le riche menu de la quinzaine des douanes maliennes lancée hier 26 mai dans l’enceinte de la direction générale des douanes.

L’éclat de la cérémonie de lancement a été rehaussé par la présence effective du président de la commission nationale d’organisation du cinquantenaire de l’indépendance du Mali, Oumar Hammadoun Dicko qui avait à ses côtés le directeur général des douanes, colonel Amadou Togola et le maire de la commune VI, Souleymane Dagnon.

La quinzaine des douanes se situe dans le cadre de la commémoration du cinquantenaire de l’indépendance du Mali qui coïncide avec les cinquante ans d’existence de l’administration des douanes maliennes.
Le directeur général des douanes a rendu un vibrant hommage aux pères de notre indépendance « qui ont tout donné souvent au prix de leur liberté, afin qu’aujourd’hui soit ».

Le colonel Amadou Togola a également magnifié l’énorme sacrifice consenti par ses devanciers « qui ont posé les premiers jalons et jeté les bases de l’administration des douanes, et qui ont du mieux qu’ils pouvaient, accompli des œuvres d’un apport inestimable pour notre administration ».

Leurs sacrifices ne seront pas vains et resteront un véritable bréviaire pour les générations actuelle et à venir, a affirmé Amadou Togola. Qui exhorte le personnel douanier à encore plus d’effort et d’abnégation afin de maintenir la tendance des acquis et des résultats jusque là obtenus.

Au programme de cette quinzaine figurent plusieurs activités : des œuvres humanitaires, la destruction des produits prohibés saisis, des journées sportives, la remise à l’armée des armes de guerre saisies, une journée dédiée aux douaniers qui ont fait valoir leur droit à la retraite et l’émission « Top Etoiles ».

Mais d’ores et déjà, hier le directeur général des douanes a remis au maire de la commune VI au profit de deux CSCOM de Bamako (Missabougou et Yirimadio) du matériel médico-chirurgical d’une valeur de 3 millions de FCFA, destiné aux malades de ces deux localités.

Sékou Tamboura

27 Mai 2010.