Partager

Le président américain reçoit ce vendredi 29 juillet 2011 quatre chefs d’Etat d’Afrique de l’Ouest. L’Ivoirien Alassane Ouattara, le Béninois Boni Yayi, le Guinéen Alpha Condé et le Nigérien Mahamadou Issoufou.
Une rencontre qui sera pour le président américain l’occasion de souligner le soutien de l’administration américaine pour les démocraties en développement. Mais la multiplication des crises politiques en Afrique de l’Ouest ces dernières années, ainsi que la montée en puissance d’al-Qaïda dans le Sahel ont fait prendre conscience à Washington de la nécessité d’épauler les pays en transition. Deux des quatre présidents reçus à la Maison Blanche reviennent de loin. L’Ivoirien Alassane Ouattara, le Guinéen Alpha Condé ont vu leur pays frôler la guerre civile. Le troisième, Mahamadou Issoufou est en première ligne du combat contre le terrorisme. Dans une Afrique de l’Ouest où la stabilité politique est à consolider, c’est aussi un signal d’encouragement qu’enverra le numéro un américain à ces dirigeants nouvellement élus ou réélus. Reste à savoir si Barack Obama offrira à ces dirigeants une prime à la démocratie. Car si les États-Unis ont prévu de consacrer cette année 7,5 milliards de dollars d’aide à l’Afrique, la grande partie de cette somme est répartie entre les pays anglophones. RFI.