Partager

Pour ces quarts de finale, le Djoliba sera opposé au CS Duguwolonfila (CSD). Cette rencontre tient le haut de l’affiche car opposant l’une des meilleures formations du championnat (le Djoliba, second au classement) à l’une des révélations (le CSD) de la même compétition.

Les Rouges se présentent comme les favoris de la confrontation. Mais, ils doivent se méfier du CSD, vainqueur de ses dernières confrontations en championnat. En jouant à fond ses chances, cette jeune formation peut donner du fil à retordre aux Djolibistes. Surtout que les Koulikorois auront à cœur de créer la sensation dans un match dans lequel ils sont loin d’être favoris.

De son côté le Réal en découdra avec le Stade malien de Sikasso tandis que, à Ségou, l’AS Bakaridjan recevra le Stade malien de Bamako, tombeur du Centre Maliano-Belge de Mopti (CMB) au tour précédent. Pour le Réal, en difficulté cette saison, la tâche s’annonce ardue face à une équipe du Kénédougou (avant-dernière du championnat) qui compte sur Dame Coupe pour sauver sa saison.

L’autre quart de finale mettra aux prises l’Etoile filante de Koutiala au Club olympique de Bamako (COB). Actuels leaders du championnat, les Olympiens devraient passer le cap de la Capitale de l’Or blanc sans coup férir.

Toutefois, ils devront se méfier de tout excès de confiance car l’Etoile, la seule équipe de la division inférieure en course, a éliminé le Sigui de Kayes au tour précédent. Le leader est donc averti, car comme lors des huitièmes de finale, Koutiala aura l’avantage de jouer devant son public.

Les uns et les autres doivent surtout avoir à l’esprit qu’un match de coupe n’est jamais joué d’avance.

06 juillet 2007.