Partager


Les produits technologiques ont détrôné le sexe et les relations amoureuses. Comme on le sait, la perfection n’est pas de ce monde et c’est pourquoi la vie conjugale n’échappe pas, elle non plus, aux dysfonctionnements d’ici-bas. L’union dans le mariage est celle qui met deux personnes imparfaites ensemble, pour vivre des projets communs.

jpg_p-4.jpgLeur nature imparfaite qui, inévitablement, leur fera connaître et vivre certaines situations indésirables.

Au nombre de ces situations qui portent un coup à l’harmonie du ménage, est l’usage du téléphone portable. Cet instrument qui fait partie de notre quotidien ; est un outil de prestige pour les uns et un outil de travail pour les autres.

Le danger du téléphone portable ne s’arrête pas là pour le couple. Il est devenu un vecteur d’infidélité et tellement privé que son usage «a privatisé» la relation conjugale de bien de couples; sinon comment comprendre que dès la sonnerie du portable, l’un ou l’autre saute littéralement là-dessus de peur d’être devancé ou alors l’un prête l’oreille à la conversation de l’autre.

Les exemples sont légions : «un ami a vu le sms qu’a envoyé sa femme à son amant (mon mari voyage ce soir, je t’attends à 0 h je vais te gâter). Devinez le reste le divorce s‘empare du foyer».

«Je suis à …avec mon mari, et chaque fois que je suis dans ses bras, je ne pense qu’à toi car avec toi les choses se passent mieux qu’avec lui…à quand notre prochain rendez-vous ? Tu es formidable au lit». La dame poursuit : «c’est clair maintenant pour moi que mon mari me».


Un autre affirme en ces termes :
«j’étais au salon avec ma femme quand son portable a sonné. Elle venait de recevoir un message et comme elle s’est levée j’ai profité pour lire le message et voici ce qui était écrit : «Mon ange, tu me manques beaucoup… je suis pressé de te voir dans mes bras pour bien nous entrelacer…je t’embrasse» .

«Mon épouse me trompe donc avec un autre ; ma décision est prise c’est le divorce» selon un autre.

Combien de couples ont volé en éclat ? C’est donc clair qu’il y a de l’indécence dans l’usage du portable.

On se cache à l’autre, soit pour communiquer, soit pour lire un message. Que d’hommes et de femmes ont été trahis, mis à nus par leur portable pour la simple raison qu’ils l’utilisent à des fins malsaines, faisant ainsi du portable un instrument dangereux dont le mauvais usage transforme le foyer en un purgatoire et sème des rancœurs et des malheurs insoupçonnés.

Combien d’hommes et de femmes en rentrant le soir à la maison effacent les messages et des numéros ? Combien de ménages sont tombés dans la déconfiture à cause du portable ?


Gnimadi Destin

Le Républicain du 16 Mars 2009