Partager

Un puissant séisme a secoué mercredi à l’aube le sud-ouest du Pakistan, faisant au moins 160 morts, ensevelis sous les décombres des maisons en terre séchée, et des milliers de sans-abri qui attendaient l’arrivée des premiers secours. La secousse d’une magnitude de 6,4 a dévasté plusieurs villages de la région de Ziarat, une localité située dans des collines de la province du Baloutchistan, proches de la frontière avec l’Afghanistan. Au moins huit villages des environs de Ziarat ont subi des dégâts, dont l’un a été presque entièrement détruit, selon Qaseem Kakar, un responsable de la police locale. Le Pakistan est fréquemment secoué par des séismes, dont l’un des plus meurtriers, d’une magnitude de 7,6, avait fait 74.000 morts et 3,5 millions de sans-abri le 8 octobre 2005 dans le nord du pays. En 1935, un séisme avait tué 30.000 personnes à Quetta, alors que le Pakistan était encore sous domination britannique. Ziarat est une localité célèbre pour ses forêts de genévriers, très fréquentée en été par des touristes qui viennent de tout le pays pour y visiter la résidence de vacances du fondateur du Pakistan, Mohammed Ali Jinnah. ( Afp)