Partager

Vous vous dites certainement que ce premier mot “psartek” n’est pas français. Et bien…vous avez raison. Il vient de la langue arabe. Il est apparu dans les années 2000 dans le monde du rap. Le mot s’écrit de plusieurs façons : bsartek, psahtek ou encore sartek. Le fait que les langues étrangères sont difficiles à prononcer par beaucoup de personnes, cela fait que le mot peut prendre plusieurs formes. Dans ce contexte, il est utilisé pour féliciter quelqu’un. Psartek signifie bravo, félicitation, bien joué.

Quand au second jargon “tricard”, il qualifie une personne interdite de séjourner dans un pays, une localité. Il signifie tout simplement persona non grata. Les deux mots nous sont donnés par Arouna Touré, un vendeur de téléphone et recalé du baccalauréat.

“Psartek au tricard qui vient d’avoir le pardon de la population”.

Issa O Togola

@Afribone