Partager

N’importe quel membre du protocole ne doit pas effectuer un voyage de prospection à l’extérieur du pays, surtout à l’occasion du déplacement du chef de l’Etat. Cela demande une expérience en la matière sur le plan de l’information, la connaissance du terrain ainsi que les relations diplomatiques. Malheureusement, tel n’est pas le cas au Mali. Des personnes non qualifiées sont envoyées en mission sans pour autant être à la hauteur.

En effet, ça sent l’odeur du népotisme au sein de la direction du protocole de la république. Toute chose qui est en train de troubler l’ordre au sein de cette structure depuis la semaine dernière.

Ainsi, tout a commencé avec la nomination d’un jeune comme assistant du tout nouveau Directeur du protocole de la république. Ce jeune assistant ne serait ni un fonctionnaire ni un contractuel. Et c’est pourtant lui qui a effectué la mission de prospection à Kigali au Rwanda dans le cadre de la rencontre sur l’avenir de tic en Afrique dont le président IBK a pris part hier. D’où la colère, selon nos sources, du personnel qui juge cet acte injuste à leur égard.

Signalons que le jeune assistant a aussi bénéficié d’un passeport de service dès son arrivée. Or, les fonctionnaires qui sont là depuis des années ne sont pas tous détenteurs de passeports diplomatiques. Car il faut un tas de processus pour en bénéficier.

Selon nos informations, le syndicat entend se saisir du dossier afin que le changement tant prôné par les autorités du Mali soit à jamais une réalité.
Il faut des hommes à la place qu’il faut, dit-on. Ce concept doit être traduit en acte concret afin de cultiver l’excellence dans notre pays.
A suivre !

Mariétou Konaté

L’Annonceur du 30 Octobre 2013