Partager

L’Association pour le Progrès et la Défense des Droits des Femmes (APDF) s’apprête à fêter le lundi 6 avril, ses 18 ans d’existence. Un coup d’œil jeté dans le rétroviseur permet de se rendre compte que, depuis sa création, cette association est à l’avant-garde du combat pour la promotion de la femme dans notre pays.

Au premier jour de sa création, le 6 avril 1991, juste après les événements du 26 mars, l’association, sous la houlette de sa présidente fondatrice Mme Fatoumata Siré Diakité, actuelle ambassadeur du Mali en République Fédérale d’Allemagne, s’est donné comme ambition de regrouper, d’organiser et de sensibiliser les femmes en vue de créer une prise de conscience pour leur mobilisation et leur participation effective et efficace à leur propre développement.

A cet effet, elle œuvre depuis lors pour l’intégration effective des femmes aux instances de prise de décisions ainsi que pour la protection et la défense de leurs droits humains.

Elle s’emploie aussi à lutter contre toutes les formes de violences faites aux femmes et aux filles. Telles les pratiques traditionnelles néfastes. Sans oublier aussi les formations et l’éducation des femmes sur leurs droits à travers de nombreux ateliers, séminaires et fora auxquelles l’association s’attèle à travers le pays.

S’y ajoute l’appui aux femmes dans leurs efforts de promotion et d’auto-développement économique à travers les activités génératrices de revenus, l’institutionnalisation de deux prix. A savoir, le prix « Nyéleni » qui récompense les femmes rurales et le prix « Aoua Kéïta » qui récompense, à son tour, le dévouement et le courage des femmes et des hommes qui ne ménagent aucun effort pour la promotion et la défense des droits de la femme.

C’est sous le signe de la continuité pour le combat en faveur de cette cause que l’APDF placera la célébration de ses 18 ans. A cet égard, elle compte dans les jours à venir, organiser une formation à l’attention des femmes candidates du District de Bamako.

 » Conformément à nos objectifs, nous allons mettre à profit cet anniversaire pour former, informer, orienter les femmes candidates du district de Bamako pour les élections communales de ce mois « , a précisé Mme M’Baye Kadiatou Kéïta, Secrétaire administrative et présidente intérimaire de l’association.


Kassoum THERA

02 Avril 2009