Partager

Conformément aux axes stratégiques de son Plan à moyen terme 2018-2020, la Banque de Développement du Mali – SA s’engage avec la Banque d’Investissement de Développement de la CEDEAO (BIDC) pour la promotion du secteur des PME/PMI à travers une ligne de refinancement de 10 milliards de F CFA.

La Banque de Développement du Mali – sa (BDM-SA) et la Banque d’Investissement de Développement de la CEDEAO (BIDC) ont procédé à la signature d’un accord portant sur une ligne de refinancement de 10 milliards de F CFA. C’était le vendredi 22 décembre 2017 dans les locaux de la BIDC à Lomé (Togo).

Ce financement vient à point nommé pour l’économie et principalement pour les PME/PMI.
Cette ligne de refinancement est destinée au secteur privé et spécifiquement les PME/PMI. Le développement de ce secteur est un facteur majeur pour lutter contre le chômage et accélérer la croissance économique. Les cibles sont toutes les PME/PMI. Ainsi, ces ressources serviront à soutenir un vivier important de notre économie les PME/PMI. Ce financement va permettre de soutenir la croissance économique et favoriser la création d’emplois pour la jeunesse.

Il faut noter que l’accès des PME/PMI au financement est une problématique commune des pays en transition et émergents. Cette problématique est liée à la disponibilité des ressources adaptées à leurs besoins (court et moyen et long terme), aux coûts exorbitants des prêts et une inadéquation du cadre de dialogue entre les PME / PMI et les institutions financières. Les ressources de la BIDC répondent bien à ces contraintes.

Les différents modes de financement, capital-risque, crédit-bail ou crédit bancaire à moyen et long terme nécessitent la disponibilité des ressources longues. Le crédit à long terme des banques apporte un soutien aux PME/PMI dans le cadre de leurs investissements de développement et d’innovations tout en gardant le contrôle de leurs opérations.

C’est pourquoi, la BDM SA, déterminée à faire des PME/PMI un axe majeur dans sa stratégie de développement à moyen et long terme a volontairement noué ces partenariats avec la Banque de la Cédéao pour consolider et renforcer sa place sur ce segment de marché et contribuer à la résorption du chômage endémique.
Il faut rappeler que la BDM –SA a inscrit «  le développement du portefeuille des PME/PMI comme un axe stratégique majeur » dans son Plan Stratégique 2018-2020.
Le secteur des PME/PMI contribue à hauteur de 16% dans le PIB des pays à revenu faible alors que ce chiffre se situe entre 39 et 51% dans les pays à revenu intermédiaire et élevée.

Aujourd’hui, pour les banques la disponibilité des ressources longues est devenue un enjeu stratégique en raison du délai long de retour sur investissement. La disponibilité des ressources de longue durée, à travers des lignes de refinancement de cette nature, offre aux banques une source de financement adéquate aux besoins d’investissement des PME/PMI.

La BDM SA est la première banque du Mali et poursuit une stratégie internationale pour la conquête du marché sous-régionale Ouest africain. Elle attend poursuivre son soutien à l’économie en apportant de nouveaux produits et de l’innovation dans les services financiers offerts.

Du 29 Décembre 2017