Partager

Quelques jours après sa nomination au grade de général de corps d’armée, Amadou Haya Sanogo a été honoré par les siens à Ségou. C’était le 24 aout 2013 dans un stade municipal de Ségou archicomble.

Très émus par la nomination de leur fils au grade de général de corps d’armée, le seul en fonction, les populations de la région de Ségou ont organisé une cérémonie pour glorifier Amadou Haya Sanogo car c’est de lui qu’il s’agit. A cette occasion, outre les parents, amis, sympathisants et curieux venus assister à cette cérémonie, on notait la présence de plusieurs membres du gouvernement, des autorités militaires et politiques du Mali.

Notamment, les ministres de la Défense et des anciens combattants, le Général de brigade, Yamoussa Camara, de la Communication, Manga Dembélé, de la jeunesse et des sport, Hameye Founé Mahalmadane, des Mines, Amadou Baba Sy, de l’artisanat et du tourisme. A cela s’ajoute le ministre des finances Abdel Karim Empé Konaté, le député Mountaga Tall, le Directeur de la Dirpa, Lieutenant-Colonel Souleymane Maïga, le vice président de la chambre régionale de commerce et d’industrie de Ségou, Ibrahim Doucouré, l’un des anciens soutiens inconditionnels du Général déchu, ATT.

Après l’installation de tout ce monde sous surveillance de nombreux militaires, le Général Amadou Haya Sanogo a fait son entrée dans le Stade municipal de Ségou avec tous les honneurs militaires. Ainsi, après la lecture du coran par les imams pour bénir davantage l’enfant du terroir et les folklores, Zoumana Kané a, au nom de toute la région de Ségou, salué l’objectif de cette promotion de Sanogo, à savoir le pardon national et la réconciliation sociale.

Que cette nomination soit une source de concorde et de paix. Qu’elle ne soit pas source de tension ou de discorde. Pour terminer, il a salué les efforts déployés par les autorités de la transition qui ont abouti à l’élection d’un président démocratique.

Quant à l’hôte du jour, Amadou Haya Sanogo, appelé par certains à Ségou, Général De Gaulle, avec un regard admiratif, il a affirmé que ni argent, ni guerre ne permettent à quelqu’un de bénéficier d’un tel honneur.

C’est de l’estime, de la parenté et le patriotisme qui permettent à un homme de gagner un tel honneur auprès des siens. « La seule raison de vivre pour moi est de servir loyalement mon pays. Grâce à vos bénédictions, c’est ce que je suis en train de faire jusqu’à présent». Sur ce, il a appelé les populations de Ségou à faire les mêmes bénédictions pour le nouveau président de la République afin qu’il accomplisse les délicates missions qui l’attendent.

Au sujet de la libération du nord, il a précisé que c’est lui l’auteur du coup d’Etat du 22 mars 2012, mais que c’est grâce au courage et au sacrifice ultime de certains fils du pays et leurs alliés que le pays a été unifié. Pour terminer, il a promis de travailler dans le sens de la réconciliation et le développement du pays.

Oumar KONATE

26 Août 2013