Partager

Dans un contexte international marqué par une mondialisation continue, où la concurrence est toujours plus vive,  il est important que notre pays développe les secteurs dans lesquels il possède des avantages comparatifs, permettant aux producteurs locaux de tirer parti des opportunités qu’offrent les marchés extérieurs

La salle de conférence de la Maison des Aînés de Bamako, a servi de cadre, le mardi dernier, à l’ouverture des travaux de deux jours de l’atelier de la formulation de la stratégie nationale de développement et de promotion des exportations du Mali. Il est organisé par l’Agence pour la promotion des exportations du Mali (APEX-Mali), en partenariat avec le Centre du commerce international, sous l’égide du ministère du Commerce. L’ouverture des travaux été présidée par le Secrétaire général du ministère du Commerce, Adama Yoro Sidibé, en présence du Directeur général de l’APEX-Mali, Mamadou Sanoko, et Darlus Kurek du Centre du Commerce international, non moins conseiller principal en stratégie commerciale.

Cet atelier est la suite logique, d’un atelier préliminaire qui s’est tenu, il y a juste trois ans, en vue de faire, entre autres, l’évaluation des besoins des entreprises exportatrices et à vocation exportatrice.

Le Secrétaire général du ministère du Commerce a indiqué que l’idée de doter notre pays d’une stratégie nationale d’exportation n’est pas nouvelle. De nombreux pays en voie de développement, notamment d’Asie l’ont adoptée pour servir les enjeux de développement liés au commerce a souligné Adama Yoro Sidibé.

Par ailleurs, expliqué-t-il que, dans un contexte international marqué par une mondialisation continue, où la concurrence est toujours plus vive,  il est important que notre pays développe les secteurs dans lesquels il possède des avantages comparatifs, permettant aux producteurs locaux de tirer parti des opportunités qu’offrent les marchés extérieurs.

D’une manière générale, les potentialités économiques  de notre pays sont énormes. Mais elles sont très peu exportées et manquent ainsi d’améliorer notre balance commerciale a déploré Adama Yoro Sidibé.

Le secrétaire général du ministère du Commerce a exhorté les participants à cet atelier à poursuivre les réflexions et les discussions afin de proposer des axes de stratégie pour  le développement et la promotion de l’exportation malienne.

Au cours de cet atelier plusieurs thématiques ont été examinés et développés par les experts. Il s’agit entre autres de l’étendue de la stratégie et confirmation des problématiques liées à la compétitivité,  confirmation des objectifs de la stratégie ; la vision  de stratégie nationale d’exportation ; la confirmation des critères pour sélectionner les secteurs prioritaires et les thématiques fonctionnelles transversales ; la recherche de solutions aux problématiques et contraintes liées à la compétitivité des exportations.

AMT

Du 05 Octobre 2017