Partager

L’hôtel El Farouk de Bamako a servi de cadre, le vendredi 27 avril 2012, à un atelier de concertation entre Plan-Mali et des professionnels de médias. Objectif : créer un cadre de collaboration entre l’Organisation Non Gouvernementale et les médias pour un meilleur accompagnement de ses programmes au niveau national.

Du haut de ses 75 ans, l’ONG Plan s’est engagé à lutter pour l’épanouissement des communautés démunies. Les enfants sont spécifiquement au cœur de toutes ses actions. Bien que des progrès significatifs aient été enregistrés par la structure, d’énormes défis restent à être relever pour l’éradication de la pauvreté dans cette couche sociale.

Sur ses actions, les responsables de Plan-Mali, en l’occurrence Bédo Traoré, Conseillé Technique chargé de la protection et participation des enfants, et Tiékoro Coulibaly, chargé de communication et des relations publiques, les communicateurs ont été édifiés sur les missions de l’organisation.

Bien qu’étant très présent dans nos communautés, les actions de Plan-Mali semblent être méconnues par les populations. Les travaux de l’atelier ont donc donné lieu à des échanges jugés très fructueux devant servir de prémices d’une collaboration entre l’organisation non gouvernementale et les médias maliens. Plan implante ses actions dans les zones où le besoin se fait le plus sentir, expliquent ses responsables. L’ONG contribue essentiellement à doter les localités sensibles en salle de classe, à améliorer le taux de scolarisation des filles, à faciliter l’accès aux soins de santé pour les enfants, entre autres.

Seydou Coulibaly

30 Avril 2012

©AFRIBONE