Partager

Dans le cadre d’une mission d’échanges et d’appui, conduite dans notre pays par Mme Laura Neuman du centre Carter à Atlanta, accompagnée par deux cadres supérieurs des gouvernements mexicain et jamaïcain, un atelier s’est tenu à l’Hôtel Nord-Sud hier 30 novembre. L’objectif de cet atelier est de renforcer les capacités des équipes techniques tout en leur permettant de s’enquérir des expériences des pays plus avancés dans le domaine de l’accès à l’information au sein de l’administration.

Le Ministère en charge de la Fonction Publique, de la Réforme de l’Etat et des Relations avec les Institutions en collaboration avec la Mission de Développement et de Coopération de la Présidence de la République du Mali, a organisé le jeudi dernier, une réunion d’information sur l’Etat de la mise en œuvre de la stratégie d’accès à l’information au sein de l’administration (SAISI).

Cette rencontre permettra aux équipes techniques du Mali de profiter des conseils précieux des experts internationaux venus pour la circonstance.

Le Coordinateur de la mission de développement et de coopération, Modibo Makalou, en situant l’évènement dans son contexte a souligné que le libre accès à l’information constitue un élément central de la volonté de modernisation de l’Etat et de la politique de bonne gouvernance. Tout en soutenant que l’amélioration des relations au niveau des points de contact entre l’administration et le public constitue un des maillons essentiels de la bonne gouvernance.

« La liberté d’information suppose non seulement que les organismes publics accèdent aux demandes d’information, mais aussi qu’ils publient et diffusent largement les documents et transmettent les informations présentant un intérêt majeur pour le public » a-t-il déclaré.

En d’autres termes, il expliquera que pour mettre en œuvre la stratégie d’accès à l’information au sein de l’administration, il est nécessaire de mettre en œuvre des plans d’actions simples et opérationnels pouvant améliorer la transparence et la responsabilité des services publics. Pour le ministre de la Fonction Publique, Badi Ould Ganfoud, cette rencontre contribue pleinement au renforcement des capacités des équipes constituées au niveau des structures pilotes.

Et pour prendre en charge cette préoccupation, le gouvernement, à travers le département de la Fonction Publique et la Mission de Coopération et de Développement de la Présidence, a initié la Stratégie d’Accès à l’information au sein de l’administration qui est, selon lui, basée sur six composantes à savoir, le pilier d’entrée, la gestion des dossiers, la formation, la campagne de sensibilisation, l’implication de la société civile et le suivi-évaluation.

Ramata TEMBELY

1er décembre 2006.