Partager

L’ONG allemande pour le développement au Mali (DED-Mali) et le Centre Africa Obota (CAO-Mali) organisent depuis hier au Centre Djoliba une formation sur « décentralisation et éducation civique ». Cette formation, qui durera 5 jours, regroupe une trentaine d’agents des ONG et associations venus divers horizons du pays.

Appuyer les ONG et associations dans leurs activités quotidiennes de sensibilisation de la population sur le rôle de la société civile dans le renforcement de la décentralisation est l’objectif visé par la formation.

Selon Katharina Götte de DED-Mali, « on forme les ONG et associations à travers notre Programme d’appui aux organisations et associations. Ce Programme a été créé dans les années 1980. Ce n’est pas un Programme qui est limité dans le temps. Nous aidons les ONG et associations pour qu’en retour, elles renforcent la capacité des populations à la prise des décisions dans les communes ».

La représentante de l’ONG allemande ajoutera que, « on a déjà fait des formations sur plusieurs autres thèmes mais c’est la toute première fois que le thème de notre formation se porte sur la décentralisation et l’éducation civique. C’est le cadre de la promotion de la démocratie qu’on a choisi ce thème ».

L’atelier permettra aux participants d’être éclairés sur le cadre juridique qui régit la décentralisation et d’avoir une bonne connaissance des outils d’animation en éducation civique.

C’est en tout cas la conviction de Mme Kéita Mariam Touré, la représentante de CAO-Mali, qu’il sera l’occasion, pour les participants, de connaître les droits et devoirs des citoyens dans la mise en œuvre de la décentralisation.

Le CAO est une institution d’éducation civique, de plaidoyer, de lobbying et de conseil en matière d’éducation et d’action pour la démocratie, la gouvernance démocratique et le civisme. Il défend les principes démocratiques à travers les valeurs culturelles.

Sidiki Doumbia

(stagiaire)

21 novembre 2007.