Partager


Impliquer les jeunes dans la gestion de la mairie est aujourd’hui le souci principal du projet « Quartiers du monde », implanté à Sikoroni en Commune I depuis plusieurs années. C’est dans cette optique qu’il a organisé vendredi dernier au centre secondaire d’état-civil de Sikoroni, une journée d’échanges entre les jeunes et les autorités de la mairie.

De nombreux jeunes de Sikoroni ont pris part à cette rencontre qui avait pour objectif de faire connaître à la jeunesse le rôle et le fonctionnement de la mairie, à commencer par la mairie du district, les mairies communales et secondaires. Elle visait également à informer les jeunes des politiques destinées à la population enfin de les impliquer dans la mise en œuvre des politiques publiques.

Au cours des échanges, plusieurs questions ont été soulevées par des jeunes, relatives au fonctionnement de la mairie, aux politiques de développement de la mairie, au rôle d’un centre secondaire d’état-civil dans un quartier, les taxes, les programmes de la mairie destinés à l’implication des jeunes dans le développement de la commune, etc.

Les questions des jeunes ont été répondues par Ténéman Togola, le secrétaire général de la mairie de la Commune I.

« Quartiers du monde » est une ONG qui contribue à la construction d’une gouvernance plus inclusive et participative dans des pays du Nord et du Sud, où l’apport des jeunes est pris en compte dans l’élaboration des politiques publiques.

Le projet est présent dans 9 villes : Barcelone et Las Palmas (Espagne), Montreuil (France), Bogota (Colombie), Brésil, El Alto (Bolivie), Pikine (Sénégal), Salé (Maroc) et Bamako (Mali). Selon Hamidou Maïga, le projet est piloté à Bamako par Enda-Mali et opère dans deux quartiers : Sikoroni et Niamakoro.

Sidiki Doumbia

15 Septembre 2008