Partager

alatona1.jpg
La Direction nationale du domaine et du cadastre (DNDC) et le Millenium Challenge Account (MCA-Mali) ont signé lundi dans la salle de conférences du Grand Hôtel, une convention relative à la réalisation du projet d’irrigation de Alatona dans l’Office du Niger.

Cet accord « d’entité entre la Direction nationale des domaines et du cadastre et le programme du Millenium Challenge Account » constitue une étape décisive dans la réalisation des projets figurant dans le MCA, précisément du projet d’irrigation de Alatona en zone Office du Niger. Il définit les responsabilités et le rôle de la Direction nationale des domaines et du cadastre avant et après les phases d’exécution des travaux d’aménagement.

Le projet Alatona ambitionne d’augmenter la productivité, améliorer la sécurité foncière et accroître les revenus des producteurs. Autant d’objectifs qui cadrent avec l’un des axes stratégiques du PEDS initié par le président Amadou Toumani Touré : « Produire davantage, afin de distribuer équitablement les fruits de la croissance économique, puis investir dans l’avenir pour moderniser la société« .

Le ministère du Logement, des Affaires foncières et de l’Urbanisme est fortement impliqué dans un projet qui prévoit d’aménager environ 14000 hectares de terres nouvelles. L’aspect foncier de l’opération nécessitera l’expertise de la Direction nationale des domaines et du cadastre.

Comme le prévoit un accord de don sur ces terres passé entre le Mali et les États-Unis, les 800 familles et plus affectées par le projet bénéficieront chacune de 5 hectares à titre d’indemnisation. Sur ces 5 ha, 2 seront cédés gratuitement et 3 payés sur une durée de 20 ans. L’accord de don réserve aussi une place importante aux jeunes et aux femmes rurales désireux de s’investir dans le monde rural.

Ce mécanisme « simple, novateur et catalyseur » devra permettre à ces populations d’être propriétaires de parcelles agricoles irriguées et aménagées, a souligné le ministre du Logement, des Affaires Foncières et de l’Urbanisme, Mme Gakou Salimata Fofana,.

Par ailleurs, ces populations seront sécurisées désormais contre d’éventuelles évictions abusives et répétées et recevront, à partir du projet d’Alatona, des appuis en matière d’information et d’éducation foncières pour leur permettre de comprendre tous les avantages et les inconvénients liés à la propriété foncière.

Le directeur général par intérim de MCA-Mali, Bania Touré, a expliqué que « l’objectif recherché est d’installer de véritables entreprises agricoles modernes équipées dont les titulaires seront propriétaires de terres« . Précision : « ces terres seront octroyées à tout Malien remplissant un certain nombre de critères fondés sur la rentabilité économique, financière. A côté des entreprises, coexisteront exploitations familiales qui recevront les appuis du MCA-Mali lors du démarrage« .

L’ensemble du projet Alatona en Office du Niger comprend une deuxième composante qui sera lancée dans les jours prochains. Il s’agit de la construction de la route Niono-Goma-Coura longue de 81 km dont le lancement des travaux est prévu pour le 10 octobre 2008.

Paul Mben

13 Août 2008