Partager

La salle Bazoumana Sissoko du Palais de la Culture Amadou Hamapaté Bâ a servi de cadre le vendredi 19 juillet au candidat Modibo Sidibé de procéder à la présentation publique de son projet de société intitulé « Mali Horizon 2030″ pour le scrutin présidentiel du 28 juillet prochain. Devant des milliers de militants, le candidat Modibo Sidibé a fait une lecture des axes phares du document structuré en profession de foi et en engagements précis du candidat.

Face à la fragilité de nos Institutions, le candidat Modibo Sidibé s’engage à mener une transition institutionnelle et démocratique car dit-il, notre Etat et notre armée ont fléchi devant la menace des groupes terroristes. Pour Modibo Sidibé, pas de transition institutionnelle sans transition sécuritaire et, la défense de la Nation doit être efficacement assurée par une armée formée à répondre aux défis concrets. Pour le candidat, dans la crise que nous traversons, ce n’est pas la démocratie qui est en cause, jamais les Maliens ne supporteraient de revenir à la dictature mais, c’est la fiabilité de nos Institutions et le manque de confiance. Pour cela, « j’invite tous les Maliens à s’engager de façon exemplaire, afin de faire de la réconciliation et de la reconstruction la première pierre du grand chantier de l’Etat juste, efficace et propre » a-t-il affirmé.

Parlant de l’Economie, le candidat de la Coalition nouveau pôle politique(CNPP) dira que « nous avons un peuple travailleur, mais une économie peu efficace. Les cultivateurs qui extraient l’or blanc du coton ou les mineurs qui font sortir la richesse des entrailles de la terre ne ménagent pas leur peine, mais, faute d’industries de transformation, d’infrastructures suffisamment développées, de connivence entre le secteur privé et le secteur public, cet effort considérable ne parvient pas à faire décoller notre pays. Mais, une fois au palais de Koulouba, M. Sidibé s’engage à conduire le pays vers ce décollage.

Pour la transition vers les infrastructures et les services de deuxième génération, le candidat dans son projet de société, une fois élu, propose de s’attacher à faire en sorte qu’aucun espace de la République, grand ou petit, ne reste enclavé, que notre pays-frontière devienne une plateforme moderne et sûre pour l’économie de toute la région en améliorant la distribution d’électricité, la connexion au cyberspace capables de rapprocher le Mali dans les standards internationaux et les infrastructures.

Dans son projet de société, le candidat Modibo Sidibé, envisage aussi que d’ici 2030 tous les enfants iront à l’école jusqu’à la neuvième année et l’ouverture de filières sur l’enseignement professionnel et l’emploi. Pour des besoins indispensables de l’innovation, l’enseignement supérieur bénéficiera d’une attention particulière.

Parlant de la santé, le candidat envisage dans son projet de société de mettre à la disposition du pays et de la région des équipements sanitaires de haute technologie permettant de trouver chez nous, les moyens de soigner une complication cancéreuse ou de réparer un cœur malade. Pour le renforcement du système de solidarité, le candidat, une fois au palais de Koulouba, s’engage à panser les inégalités les plus criantes en installant des réseaux mutualistes qui permettront de donner une forme efficace et moderne aux vertus de soutien inscrites dans nos coutumes et religions tout en allant vers l’égalité des chances entre hommes et femmes.

La culture et le rayonnement du Mali dans le monde font parti aussi des programmes phares du candidat qui envisage de bâtir un Etat fort et stratège, une économie solide et compétitive une nation solidaire et responsable.

Dieudonné Tembely

Le 26 Mars du 23 Juillet 2013.